L'Altiplano

14/02/2015

Complexe géographique dominé par l’omniprésence de la Cordillère des Andes, le nord-ouest est loin d’être un territoire uniforme. Trois régions peuvent être distinguées : À l’ouest, longeant les frontières chiliennes et boliviennes, l’Altiplano : ces hauts plateaux désertiques (de Jujuy au nord à Catamarca au sud) connaissent des différences spectaculaires d’altitude. Les déserts de sels appelés salines ou salar perchés à 5 000 m occupent d’anciens lacs volcaniques asséchés, mais riches en sels minéraux précieux.

Succédant à l’Altiplano, les contreforts des Andes et leurs gorges torturées (Humahuaca, Las Conchas, Cafayate, la Flechas, Escoipe) s’échelonnent orientés du nord vers le sud. Ces voies de passage naturelles ont favorisé l’implantation humaine dans les vallées fertiles (vallées calchaquíes, Tucumán, Salta). Les villages s’agrippent sur les flancs de montagnes à des altitudes respectables (Purmamarca, Tilcara, Humahuaca, La Quiaca).

Comme une transition bienvenue, les vallées ensoleillées au ciel limpide de Santa María ou Calchaquíes abritent des villages charmants, héritage combiné des Indiens et des Espagnols.

Soudainement, les contreforts arides laissent place aux yungas subtropicales, de véritables jungles, incongrues en ces lieux (le “Jardin de la République” entourant Tucumán, sierra del Aconquija), propices à l’élevage, à la culture du tabac et de la canne à sucre.

Des parcs nationaux et réserves ont permis de sauvegarder les espaces emblématiques de ce paysage : le parc national Los Cardones (cactus candélabre), la réserve naturelle Olaroz Caucharí (salines), le monument national de la lagune de los Pozuleos (colonies de flamants des Andes), le parc national El Rey (forêts tropicales).

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner en éco-lodge en immersion dans la nature.

Nous on adore

Découvrir la mer de sel de l’Altiplano.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.