Comment se déplacer en Argentine ?

07/02/2015

Location de véhicule

L’âge minimum du conducteur est de 21 ans et le permis national (français ou européen) est suffisant. Une carte de crédit internationale au nom du conducteur principal indiqué sur la réservation est obligatoire.

Conduire en Argentine

État des routes

Les routes argentines sont généralement asphaltées. Le réseau principal est en bon état mais les routes secondaires laissent à désirer.

Sont à emprunter impérativement avec un 4x4 :

• la route 52 reliant Purmamarca et San Antonio de Los Cobres ;

• la route 40 reliant San Antonio de Los Cobres et Cachi ;

• la route RP13 pour se rendre à Iruya.

Si vous ne disposez pas de ce modèle de véhicule, ne vous aventurez pas sur ces routes.

Passer de l’Argentine au Chili

Pour franchir la frontière, il vous faudra obligatoirement présenter une autorisation de conduire au Chili. Cette autorisation fournie par le loueur comporte une durée de validité qu’il faudra veiller à ne pas dépasser, sous peine de sanction.

Essence

Si vous devez effectuer de longs trajets en dehors des grands axes, soyez prévoyants car les stations-service se font plus rares. Assurez-vous que vos réserves d’essence sont suffisantes.

Bus

Le réseau d’autobus est très dense et efficace sur l’ensemble du territoire. C’est le principal moyen de transport des Argentins, il est, de ce fait, très développé. Les bus de ligne sont confortables et équipés de l’air conditionné, de sièges inclinables et de toilettes. Le chauffeur est hispanophone. Prévoyez une polaire ou un lainage fin pour vous protéger du froid engendré par l’air conditionné.

Vols intérieurs

Les vols intérieurs sont la solution pratique pour visiter l’ensemble du pays. Il existe peu de liaisons directes entre les villes de province, il est donc souvent nécessaire de transiter par Buenos Aires.

Retour haut