Jerez de la Frontera

07/12/2014

Berceau du flamenco et du cheval andalou, l’élégance de Jerez de la Frontera inscrit la cité du vin éponyme parmi les plus séduisantes de l’Andalousie. Les vestiges d’anciennes élévations phéniciennes parfois attribuées au royaume de Tartessos (IIe millénaire av. J.-C.) ou les lambeaux de l’enceinte maure émergent au cœur de la cité, où seuls la mosquée et ses bains almohades restent intacts.

Les styles Renaissance, baroque et néo-classique s’enchevêtrent dans la ville contemporaine. Le palais de Villacencio, la cathédrale et son portique, ses chapelles délicates, les façades des palais familiaux autour de la plaza del Arenal : tout concourt à faire de Jerez de la Frontera un témoin sensible du XVIIe s. et XVIIIe s. espagnol.

Loin de la figer dans une époque révolue,  ce patrimoine a permis la création de musées : le palais del Tiempo expose des horloges, Pemartin est consacré au flamenco, le Misterio de Jerez à l’histoire …

Les boutiques d’artisanat d’art et les peñas animent le quartier de San Miguel. Le palais Domecq y produit depuis le XVIIIe s. l’un des meilleurs xérès de la région. Ce vin surnommé “sherry” par les Anglais est élaboré depuis l’Antiquité à partir de cépages locaux. Ses bodegas (caves) comme celles d’autres producteurs méritent une visite.

C’est dans le quartier populaire de Santiago que s’exprime le mieux l’âme des lieux ou encore à la Yeguada de la Cartuja, qui se consacre à l’élevage du pur-sang andalou. L’animal, fierté de l’Espagne toute entière, brille dans les exercices de dressage et le spectacle, après avoir suivi pendant des siècles les cavaliers sur les champs de bataille.

À quelques kilomètres de la ville, dans une campagne couverte de vignes, le monastère de la Cartuja (1476) s’impose comme un modèle de l’architecture Renaissance. La façade de l’église élevée par Andrés de Ribera, s’ordonne autour d’un arc de triomphe central cerné de statues et d’abondantes sculptures religieuses. Le cloître, très harmonieux, porte la marque du gothique répandu dans le nord du pays.

Le plus Comptoir des Voyages

Visiter la Real Escuela andaluza del Arte ecuestre (l'Ecole Royale andalouse d’art équestre) et assister à l’un des superbes spectacles.

Nous on adore

Aller dans le quartier du flamenco et assister à un spectacle traditionnel à la Taberna Flamenca par exemple.

 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.