13/12/2014

Une seule image résume la splendeur de Grenade : la silhouette majestueuse de l’Alhambra avec pour toile de fond la cordillère escarpée de la sierra Nevada. Tableau somptueux pour une ville considérée comme l’une des plus belles du monde.

Ses palais nasrides – l’Alhambra et le Generalife – édifiés entre 1238 et 1492 constituent le dernier bastion de la civilisation hispano-arabe du continent européen. Classée par l’Unesco, l’Alhambra a traversé les âges, choyé par tous ses princes et plus tard les rois chrétiens.

Les meilleurs artisans y ont excellé créant une succession d’espaces raffinés où l’eau, la lumière, le plâtre sculpté, la mosaïque et la peinture jouent une subtile symphonie. Il faut y passer au minimum une journée et réserver avant le départ ! Le meilleur point de vue sur l’Alhambra se trouve au Mirador de San Nicolás.

La colline de Sacramonte, sanctuaire de la zambra, ce rituel nuptial dansé et chanté du XVIe s, possède des maisons troglodytiques. Le contraste est saisissant avec l’Albaicín tout proche où sont ouverts les meilleurs peñas.

Accroché à la colline de l’Alhambra, le quartier de l’Albaicín s’ancre encore dans la culture musulmane : ruelles discontinues, murs protégeant les jardins, façades aveugles, décorations mauresques, figures plateresques du musée d’Archéologie…

Au XVIe siècle, les rois d’Espagne qui ont en 1492 bouté hors de Grenade Boabdil, le dernier calife, élèvent au pied de la citadelle, les quartiers d’El Realejo, El Triunfo, San Jerónimo. Symboles de leur toute-puissance, les édifices Renaissance sortent alors de terre.

La cathédrale dont la façade a été réalisée par le maître Diego de Siloé (1528) côtoie la capilla Real célébrant Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. La coupole du monastère de la Cartuja, les croisées d’ogive du monastère de Los Jerónimos (XVIe s.), la casa de los Tiros ou le palais de Charles Quint dans l’enceinte de l’Alhambra (musée hispano-musulman et Musée des Beaux-Arts) sont autant de témoins de cette nouvelle ère.

Le soir venu, profiter de l’animation nocturne en faisant la tournée des bars à tapas.

Le plus Comptoir des Voyages

Assister à un spectacle de flamenco à Sacramonte.

Nous on adore

Faire une halte au village de Trevelez, le village le plus haut perché d’Espagne, qui produit l’un des meilleurs Jamón Ibérico !

Retour haut