15/12/2014

Pour beaucoup, Cordoue est “la perle de l’Andalousie”. On attribue son charme indicible à la lumière du sud, à la puissance de ses monuments, à la diversité de ses quartiers. Ville autant que conglomérat de villages, Cordoue est tournée vers les rives du fleuve.

C’est pourquoi il faut d’abord franchir le Guadalquivir pour voir la ville depuis la tour de la Calahorra (aujourd’hui Institut pour le Dialogue des Cultures). L’œil découvre, de gauche à droite, les jardins et terrasses fleuris de l’Alcázar de los Reyes Cristianos, ancien palais fortifié du XIVe s. et prison de l’Inquisition puis la silhouette imposante de la Mezquita ; au loin les dômes et clochers des églises fernandines.

La capitale de la province romaine de la Bétique, l’une des plus puissantes de l’Empire devenue capitale d’al-Andalous a hérité d’influences multiples. L’édifice qui montre le mieux ces influences est la cathédrale. D’abord basilique wisigothe, elle a été transformée en grande mosquée, aux IXe et Xe siècles, par les émirs omeyyades Abd ar-Rahman Ier et III, puis en cathédrale au XVIe s.

L’édifice a gardé ses 850 piliers de jaspe et de marbre, une niche à prière ornée du Coran et s’est enrichi d’un dôme Renaissance. Tout autour, le quartier hors du temps de la Judería rappelle qu’une importante population juive vivait en Andalousie aux côtés des musulmans.

En témoignent les bains arabes de l’Alcázar Califales (Xe s.) et la synagogue du XIIIe siècle, la calleja de la Luna ou la plaza Judá Leví. Tout comme à la Judería, les quartiers de San Lorenzo et de Santa Marina abritent de ravissants patios fleuris, fierté de la ville, que l’on peut visiter lors du festival des Patios.

Le palais Viana ouvert toute l’année au public en compte plus d’une dizaine. Deux musées retracent une histoire millénaire : celui des Beaux-Arts et le musée Archéologique reconnu pour ses collections d’art romain et arabe.

Le soir venu, les tablaos et cafés de toute la ville laissent place au flamenco, dont Cordoue est l’un des creusets.

Le plus Comptoir des Voyages

Partir à la découverte du site archéologique de Medina Azahara, une des plus belles cités au monde, érigée en l’honneur d’une femme.

Nous on adore

En mai, assister à la fête des Patios de Cordoue, tous ouverts lors de ce concours et photographier les plus beaux géraniums !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.