09/12/2014

Cadix la blanche, la Gadir des Anciens, se mire dans les eaux de la Méditerranée. Arrimée à sa terre par un isthme étroit, elle bénéficie de la tranquillité de sa vaste baie et d’un passé aux influences multiples.

Réputée être la première ville fondée en Europe par les Phéniciens, elle s’est nourrie des apports successifs de la Rome antique puis de l’éclatante royauté des XVIe s. et XVIIe s. Les abondants ornements baroques de ses églises et notamment de la cathédrale attestent de l’apport italien.

À ses pieds, la plaza de las Flores témoigne de l’âme animée et généreuse de la ville. Les vendeurs d’œillets, de roses et de marguerites blanches peuplent le marché qui se prolonge dans les quartiers commerçants de la Viña et de Santa Mara.

Point de départ maritime pour les Canaries, l’Afrique et les Amériques, Cadix a construit sur la mer sa fortune et son esprit libéral. Curieusement, elle a inspiré l’architecture de La Havane, leurs fronts de mer paraissent jumeaux ! Ce front de mer est hérissé de tours édifiées au xviiie s. par les importateurs qui depuis les terrasses veillaient à la destinée de leurs navires.

La plus haute, la torre Tavira comprend un musée et une curieuse chambre noire. Dans le parc Genovés, des centaines d’espèces botaniques provenant des cinq continents composent un herbier unique en Europe. Mais c’est sans doute à la plage de la Caleta, la plus fréquentée d’entre toutes, que s’incarne l’esprit romantique de Cadix tant vanté par Lord Byron et Alexandre Dumas.

C’est sur les remparts du château de Santa Catalina dans la station balnéaire de La Palma, qu’il faut contempler les somptueux couchers du soleil sur l’Atlantique. De même, il convient de traverser la baie magnifique à bord du Vaporcito, reliant Cadix à El Puerto.

Festive, d’atmosphère légère et volontiers joyeuse, Cadix regorge d’artistes et de lieux de fêtes. Son carnaval s’enorgueillit d’une réputation internationale, de même que son Festival de cinéma, dont la première édition a eu lieu en 1968.

Le plus Comptoir des Voyages

Faire le tour des bodegas dans le quartier de la Viña et déguster toutes les spécialités locales.

Nous on adore

Grignoter des fritures servies dans des cornets en papier la journée et goûter de churros dans le chocolat, comme les Andalous !

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.