Lexique de survie

22/01/2017

L’allemand est la langue maternelle de plus de cent millions de personnes et la langue officielle de trois pays : l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

En dépit de ses 3 genres (masculin, féminin et neutre), ses 4 déclinaisons et ses verbes rejetés en fin de phrase, ce n’est pas une langue très difficile.

au minimum

Bonjour : Guten Tag

Bonsoir : Abend

Au revoir : Auf Wiedersehen

Oui / Non : Ja / Nein

S’il vous plaît : Bitte

Merci : Danke schön

Pardon : Entschuldigung

Comment allez-vous ? : Wie geht es Ihnen?

Très bien, merci : Danke, gut

bravo !

Le schnaps (eau-de-vie), qui occupe une place de choix dans le patrimoine culinaire allemand, entre également dans la composition de nombreux mots.

Le Schnapszahl, le « nombre schnaps », désigne un nombre composé de chiffres identiques : 11 h 11, le 07/07, 1515… Au bout de quelques schnaps, on a en effet tendance à voir double.

La Schnapsidee, « idée de schnaps » est une idée folle, de celles qui nous viennent après quelques verres de trop.

Enfin, les Schnapsleichen, « cadavres de schnaps » désignent les buveurs ayant roulé sous la table…

épatez vos amis…

… en maîtrisant ces expressions témoignant de la passion des Allemands pour la bière et la saucisse.

Es geht um die Wurst. : C’est une question de vie ou de mort. (litt. : C’est une affaire de saucisse.)

Das ist mir Wurst. : Je n’en ai que faire. (litt : C’est pour moi de la saucisse.)

Es ist nicht mein Bier. : Ce n’est pas mon problème. (litt. : Ce n’est pas ma bière.)

Ein armes Würstchen sein. : Être un pauvre diable (litt. : Être une pauvre petite saucisse).

Retour haut