Swaziland et Lesotho

22/10/2013

Bien qu’enclavés, ces deux petits territoires sont des états totalement indépendants de l’Afrique du Sud. Ce sont deux monarchies qui conservent une structure d’état et des cultures ancestrales. On a ici, encore plus qu’ailleurs, la sensation de retrouver une Afrique originelle à travers des traditions préservées. Méconnus et donc souvent délaissés lors d’itinéraires classiques, ils sont pourtant très facilement accessibles par la route depuis l’Afrique du Sud. Il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour se rendre sur ces deux pays, un passeport avec 6 mois de validité et au moins deux pages vierges s’avèrent suffisant.

Le Swaziland est coincé entre l’Afrique du Sud et le Mozambique. Il se révèle être une escale de premier choix sur la route entre le parc Kruger et  la réserve de Hluhluwe. Avec ses quelques 17 364 m², le plus petit royaume d’Afrique n’est pas avare de paysages : montagnes, savanes, forêts tropicales…. Mis à part le désert et le bord de mer, c’est un concentré de paysages africains. Comprenant de nombreux parcs protégés, on peut y observer les Big Five, mais aussi antilopes, reptiles et de nombreux oiseaux. Le royaume est réputé pour son artisanat de qualité que l’on peut retrouver sur les différents marchés hauts en couleur.

À peine plus grand, le Lesotho est lui totalement enclavé dans le territoire sud-africain, à l’ouest du parc du Drakensberg. Le « Royaume du Ciel » n’a pas usurpé son nom, c’est en effet le seul pays à avoir l’ensemble de son territoire à une altitude supérieure à 1 400m. Il offre donc des paysages très montagneux qui font le bonheur des randonneurs à pied mais aussi à cheval. On ne vient pas tant ici pour observer les animaux, mais plus pour profiter de l’air pur des sommets et surtout pour découvrir sa culture préservée. Elle reste ici particulièrement authentique grâce à l’isolement géographique du pays, mais aussi très accessible, le tourisme de masse n’ayant pas perverti les échanges. Les structures touristiques étant moins développées que dans les pays voisins, on est plus autonome lors d’un séjour au Lesotho, ce qui amplifie le sentiment de liberté dégagé par les paysages grandioses.

Le plus Comptoir des Voyages

Une petite guest house à l’accueil francophone et au charme fou qui s’implique dans la vie locale du Lesotho.

Nous on adore

Les chutes de Maletsunyane au Lesotho faites d’une seule coulée d’eau de 192m scindant une falaise abrupte.

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Afrique du Sud

01 53 10 97 61 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Afrique du Sud

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.