Nos coups de cœur dans le Sud

26/10/2013

Hermanus 

La petite ville balnéaire d'Hermanus est située à l'extrémité est de la fameuse route des Jardins, à 120 km au sud de Cape Town. Outre son charme et son atmosphère reposante, Hermanus possède l'un des plus spectaculaires sanctuaires marins du monde. Chaque année, entre juin et octobre, la Walker's Bay est envahie par les baleines australes venues longer les côtes africaines loin des eaux glacées du pôle Sud. Très protégées, elles n'hésitent pas à s'approcher du rivage et à offrir leurs ballets et leurs sauts aux regards émerveillés des voyageurs. Dans leur sillage, de très nombreuses espèces marines complètent le tableau : dauphins, otaries et autres oiseaux migrateurs.

Wilderness

En plein cœur de la route des Jardins, non loin de Knysna, sur les côtes de l'océan Indien, Wilderness est à la fois une ravissante station balnéaire et un magnifique parc national composé de lacs, de rivières, d’estuaires et de lagunes réparties sur une trentaine de kilomètres. Dans cet environnement ultra-protégé, la biodiversité est exceptionnelle. Un véritable paradis pour les ornithologues et les amateurs d'écotourisme.  Là, le très raffiné touraco louri surveille du haut des arbres toute une faune composée de singes et d’une multitude d’autres oiseaux. Les activités de plein air sont nombreuses : randonnées à pied, à vélo ou en canoë. Les plus sportifs iront s'adonner au parapente, au delta-plane ou au canyoning.

L’Addo Elephant National Park

Comme son nom l'indique, Addo Elephant Park est une réserve naturelle dédiée à la préservation des éléphants. Ce sanctuaire, créé en 1931 dans la vallée de Bushveld, non loin de Port-Elizabeth, avait pour vocation de protéger les 11 derniers éléphants de la région. Mission accomplie : le parc offre aujourd'hui la plus grande concentration de pachydermes au monde : plus de 400 individus vivent sur environ 3 000 hectares. Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls à  prospérer dans cette aire de conservation : rhinocéros, lions, buffles, léopards, antilopes, springboks et hippopotames sont également présents, tout comme les oiseaux et les plantes endémiques. De nombreuses aires d'observation sont aménagées autour des zones de passage pour se régaler d’émotions immédiates et rapporter des photos tout simplement grandioses.

Agulhas

À environ 170 kilomètres au sud-est du Cap, la ville d'Agulhas est le point le plus méridional du continent africain. En face, il ne reste que l'Antarctique et sa banquise. Mais Agulhas est aussi connue pour être le point de rencontre officiel entre l'océan Indien et l'océan Atlantique. Une frontière artificielle, matérialisée par une stèle, sépare précisément les deux espaces. Sur cette côte rocheuse et sauvage se trouve le parc national de Cape Agulhas : une importante réserve pour la biodiversité florale avec près de 2 000 espèces de plantes dont une centaine sont endémiques. La rencontre des eaux chaudes et froides attire également un grand nombre d'oiseaux migrateurs.

Retour haut