Nos coups de cœur dans l'Est

21/10/2013

Le parc de Sodwana Bay

Le parc de Sodwana Bay fait partie intégrante du parc de la zone humide d’iSimangaliso, classé par l’Unesco dès 1999 pour sa biodiversité extraordinaire. À plus de 300 km au nord de Durban, la baie s’étire en longues dunes de sable bordées d’un côté par de vertes forêts et de l’autre par les eaux chaudes et limpides de l’océan Indien. Après des kilomètres de pistes ou de milles en bateau, on vient s’y baigner, faire de la plongée-tuba, du surf ou encore de la pêche. Connue dans le monde entier, Sodwana Bay est l’un des spots les plus célèbres d’Afrique pour la plongée sous-marine. Sous ces cieux subtropicaux, pléthore de récifs coralliens hébergent des milliers de poissons et d’espèces aquatiques (1 200 espèces de poissons et 95 espèces de coraux), tandis que dans les sables des plages, les tortues viennent déposer leurs œufs. 

Santa Lucia

Au sud-ouest de Sodwana Bay, le parc de Santa Lucia, ainsi que les réserves de Mkuzi et Phinda, appartiennent au parc de la zone humide d’iSimangaliso qui s’étend sur plus de 230 000 hectares. Nelson Mandela a dit de cette zone géographique : "iSimangaliso doit être le seul endroit sur Terre où le plus ancien mammifère terrestre, le rhinocéros, et le plus grand mammifère terrestre, l'éléphant, partagent un écosystème avec le plus ancien poisson, le coelacanthe, et le plus grand mammifère marin, la baleine."  Au bout de l’estuaire, entre fleuve et océan, la petite ville de Santa Lucia s’avère être une base idéale pour découvrir les différents écosystèmes protégés de cette terre zoulou. On peut observer les baleines de juin à novembre, les tortues en octobre-novembre, les hippos et crocos toute l’année, en partant par exemple en balade en kayak sur le lac. Évidemment, les systèmes lacustres, les mangroves, marais, zones humides à papyrus et roseaux, constituent un sanctuaire ornithologique exceptionnel. 521 espèces d’oiseaux y vivent, avec de vastes colonies de pélicans, flamants roses, cigognes, hérons, sternes, canards en tous genres.

La réserve de Hluhluwe-Umfolozi

Au cœur du territoire zoulou, cette réserve, créée en 1895, comporte 96 000 hectares de collines couvertes de bush. Ici, rendez-vous est pris avec les Big Five : l’éléphant, réintroduit ici en 1985, le lion, les rhinocéros noirs et blancs (une rareté à voir dans une réserve), le léopard et le buffle. Également les girafes, antilopes et gazelles de tous poils, guépards, crocodiles, et toutes sortes d’animaux de savane. De grandes variétés d’oiseaux sont également à admirer, notamment sur les bords des rivières Hluhluwe et Umfolozi. C’est dans ce parc national que le rhinocéros blanc a été sauvé d’une extinction certaine et que ses descendants vivent aujourd’hui en toute sérénité. Un endroit de rêve pour un safari en Afrique du Sud.

Le parc national du Golden Gate

À la frontière nord du Lesotho, s’étend l’un des plus beaux parcs naturels d’Afrique du Sud, le Golden Gate Highlands. Créé en 1963 dans la province de l’Etat-Libre, on le découvre de mille manières : à travers des randonnées, des escapades contemplatives, des safaris de nuit ou de jour, des excursions à cheval, de l’escalade, ou encore à la recherche de sites d’art rupestre bochiman. Sur plus de 11 600 hectares, plateaux verdoyants, roches titanesques coupées à la serpe, prairies herbeuses hésitant entre le rouge, l’orange, l’or ou encore le brun, dialoguent à l’infini. L’érosion, pendant des milliers d’années a façonné ces paysages mordorés, rythmés d’immenses formations en grès. 

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Afrique du Sud

01 53 10 97 61 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Afrique du Sud

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.