Lexique de survie en Afrique du Sud

06/10/2013

Des hommes et des langues

À l’image de la nation « arc-en-ciel », la diversité linguistique du pays est large : 11 langues officielles. Si l’anglais est la plus répandue et la plus utilisée pour les échanges entre communautés, c’est une langue natale très minoritaire (9 %). Les locuteurs zoulous (23 %), xhosa (16 %) et afrikaners (13 %) sont les plus communs. Suivent ensuite sotho (nord et sud), tswana, tsonga, swati, venda, ndébélé.

Au minimum

Bonjour : Sawubona (pour une personne), Sanibona (pour plusieurs personnes), en zoulou.

Comment ça va ? : Howzit ? contraction populaire du How is it ? anglais.

Vraiment ? : Izzit ? déformation du isn’t it ? anglais.

Merci : Ngiyabonga, en zoulou

Oui : Yebo, en zoulou.

Bravo !

Lekker ! à mettre à toutes les sauces, c’est le cool sud-africain, et peut s’utiliser pour une personne, un plat, un lieu, une expérience.

Sharp sharp (sans prononcer le r) est le OK local, pour dire « Ça marche » mais aussi un « Au revoir » amical.

Abusez du eich ! une onomatopée familière pour marquer l’étonnement et la surprise.

Appelez les villes par leurs petits noms : Joburg / Jozi pour Johannesburg, Durbs pour Durban, P.E (pi-i) pour Port Elizabeth.

Demander un devis
Parler à un spécialiste
Afrique du Sud
01 53 10 97 61 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Afrique du Sud

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.