À goûter, siroter...

05/10/2013

Santé !

Figurant parmi les 10 premiers producteurs de vin au monde, l’Afrique du Sud a su mettre en valeur ses vignobles, qui bénéficient d’un climat idéal et du savoir-faire de ses vignerons, héritiers des huguenots français. Cépages rouges (cabernet, merlot, pinot noir...) ou blancs (chardonnay, muscadet, gewürztraminer…) donnent des vins de haute qualité. Avec son nom aux accents français, le pinotage est cependant un cépage made in South Africa à découvrir absolument.

Avec son héritage hollandais, le pays ne manque pas de bières locales : Castle Lager, Hansa Pilsner et Carling Black Label. La umqumbothi se prépare toujours de façon artisanale à partir de maïs et sorgho et se reconnaît à son aspect crémeux avec grumeaux.

Goûtez aussi au rooibos, appelé à tort « thé rouge », il est en fait une décoction à base de brindilles d’un arbuste de la famille des acacias.

À table !

On trouve de nombreuses spécialités à déguster : le waterblommetjebredies (agneau et nénuphars du Cap), les boerwors (saucisses bœuf, porc, herbes et épices), le bobotie (sorte de hachis parmentier épicé), le pap ou meali-meal (bouillie à base de maïs ou de millet emblématique de la culture populaire des townships). On n’échappe pas à un braai, LE barbecue national. Et pour rester sur le registre carnivore, on ne manquera pas de découvrir les viandes d’antilope, d’autruche ou de crocodile….

Bizarre, bizarre…

Les Mopane Worms se dégustent crues (pour les plus audacieux) ou frites. Ce sont des chenilles de Gonimbrasia belina, un papillon de nuit, vivant dans un arbre bien précis de l’Afrique australe : le mopane.

Retour haut