4 conseils pour se fondre dans le décor

07/10/2013
1

S’initier à l'art du braii

En Afrique du Sud toute la vie sociale est organisée autour du braai (prononcez « braille ») ce qui signifie « barbecue » en afrikaans. Tous les habitants, toutes communautés confondues, en ont un. Le terme désigne à la fois l’objet et la cérémonie qui se déroule tous les dimanches : une véritable institution nationale. Voilà une facette du savoir-vivre sud-africain : le braai master, héros du jour, y fait cuire les boerwors (de grosses saucisses épicées), côtes de bœuf, filets de poulet et plus encore. Sans oublier la bière traditionnelle qui coule à flots, l’umqumbothi. En prime, les barbecues participent au programme d’éradication des plantes envahissantes : on les brûle pour la bonne cause.

2

Adopter la biltong attitude

Le biltong est de la viande séchée en lamelles, typique de la cuisine sud-africaine, dont la recette remonte à l’époque du Grand Trek. Aujourd’hui, on la déguste à l’apéritif ou comme snack. La viande repose plusieurs heures dans une marinade faite de vinaigre balsamique (ou de cidre), de bicarbonate de soude, de piment, d’ail, d’oignon, de sel, de coriandre, de poivre noir et de sucre. Ensuite, on retire un maximum de liquide avant de mettre la viande à sécher. Le biltong est autant un aliment qu’un élément d’identification culturelle. Vous en trouverez facilement dans les échoppes au bord des routes ou directement dans les boucheries. Rouge, c’est de l’antilope, brun du bœuf, et noir de l’autruche.

3

Vibrer au rythme du sport

En 2010, la première Coupe du monde de foot sur le continent africain s’est déroulée en Afrique du Sud au son de la vuvuzela. Si le football est plus populaire dans les townships, les Blancs vibrent surtout pour le cricket et le golf. Quant au rugby, il a réussi l’exploit de rassembler Noirs et Blancs derrière l’équipe des Springboks en 1995. Le « one team, one country » de Nelson Mandela, alors tout nouveau président d’Afrique du Sud, est encore aujourd’hui l’un des plus beaux symboles de réconciliation. Si vous êtes là au bon moment, assistez à un match à Johannesburg dans l’un des plus grands stades du monde, le Soccer City, ou à Durban dans le très futuriste stade Moses Mabhida.

4

Compter jusqu'à 7

Les amateurs de safaris connaissent bien les Big Five, ces 5 animaux emblématiques de la savane africaine. Depuis 2009, l’Afrique du Sud fait encore plus fort en y ajoutant officiellement la baleine et le requin blanc, ce qui nous amène aux Big Seven ! Joueurs, les Sud-Africains ont listé les 5 animaux les plus moches du bush, les Ugly Five, soit la hyène, le vautour, le gnou, le phacochère et le marabout. Dans un autre genre, les Small Five, demandent un peu plus de patience pour les dénicher et les observer. Ce sont la tortue léopard, le scarabée rhinocéros, la fourmi-lion, la musaraigne à trompe (elephant shrew en anglais) et le tisserin des buffles. Promis, ils existent bel et bien !

 

 

Retour haut