Pratiquer la méditation en Thaïlande

Posté le 12 novembre 2018 par Jérôme
©Jérôme Cartegini
©Jérôme Cartegini
La Thaïlande offre un cadre idyllique pour faire l’expérience de la pratique de la méditation bouddhiste. Très en vogue en Occident depuis quelques années, elle est pratiquée depuis des siècles dans le royaume. Dans l’apprentissage du bouddhisme, la méditation est absolument incontournable pour comprendre et appliquer les enseignements du bouddha. Découvrez les différentes formes de méditation et les lieux où la pratiquer.

Les pratiques de méditation

La méditation permet d'abord de se recentrer sur soi-même. Elle fait aussi travailler l'esprit pour parvenir à un état d’apaisement et de satisfaction. En Thaïlande, on peut pratiquer la méditation à l'occasion de stages ou de retraites. Il est aussi possible d’assister à des initiations gratuites dans les lieux publics, près des plages, dans des parcs, etc. Les formes de méditation sont très nombreuses. Les plus courantes en Thaïlande restent toutefois Vipassana (intériorité) et Samatha (calme et concentration).

Vipassana et la conscience de soi

Originaire de l’Inde, la première est l’une des plus anciennes techniques reposant sur la prise de conscience. Enseignée depuis plus de 3 000 ans, elle est considérée comme un remède aux maux universels. Sa maîtrise exige beaucoup d'investissement de la part des novices. Les centres d'enseignement proposent donc souvent des stages de dix jours dans les lieux isolés. Il est également possible de suivre des cours d'initiation.
Cette méthode basée sur des exercices de respiration se pratique assis, debout ou en marchant vise. Elle vise à prendre conscience de son corps, de ses mouvements, de ses pensées et de ses sensations, afin de parvenir à un état de profonde conscience de soi. Une importante détermination est indispensable pour obtenir des résultats.

Samatha pour libérer son esprit

La méditation Samatha (qui signifie « demeurer en paix ») a pour objectif de calmer le corps et l’esprit pour se libérer de toutes les formes de souffrances. Il existe différentes techniques. Basée sur une profonde concentration, cette méthode consiste à purifier son esprit et développer un état de quiétude. Selon de nombreux spécialistes, cette méthode aurait été pratiquée et enseignée par Bouddha à ses disciples. Il s’agit de la forme de méditation la plus simple qui se pratique dans la position assise du lotus.
Selon les techniques, elle consiste généralement à faire des exercices de respiration avant de rentrer dans un état de contemplation pour travailler sur son mental et ses pensées. Le but étant de maîtriser ses pensées et de pouvoir libérer au quotidien son esprit des pensées négatives. L’une des méthodes les plus courantes en Thaïlande est celle du Mantra qui consiste à réciter inlassablement des mots en inspirant et en expirant pour parvenir à état de profonde concentration. Des cours ou des stages permettent de s’initier facilement à la méditation Samatha.
blog-thailande_méditation_2
Une peinture de Bouddha et ses disciples du Wat Pho ©Jérôme Cartegini

Où pratiquer la méditation ?

Impossible d’être exhaustif ! Il y a en effet des centres de méditation dans toutes la Thaïlande. De nombreux temples accueillent les visiteurs étrangers pour un ou plusieurs jours à condition qu’ils participent aux tâches quotidiennes et respectent les règles du monastère.

La méditation à Bangkok

Parmi les lieux les plus connus à Bangkok figurent le Centre International de Méditation bouddhiste (TBMC) et Section Five. Tous deux se trouvent au wat Mahadhatu, au cœur du quartier historique. Des cours de méditation en anglais sont dispensés par le TBMC de 13 h à 18 h. Notez que le centre ferme le dimanche et pendant les vacances bouddhiques. Le centre Section Five organise des cours ouverts à tous les lundis, mercredis et vendredis. Ils débutent à 7 h, 13 h et 18 h et durent 3 h chacun. Il est également possible d’effectuer une retraite dans le centre moyennant une contribution financière.

La méditation à Chiang Mai

Au nord de la Thaïlande dans la belle ville de Chiang Mai, le Northern Insight Meditation Center attire chaque année des milliers de visiteurs étrangers. Très réputé, il propose des retraites de 26 jours pour s’adonner à la méditation  Vipassana. L’hébergement et les repas sont offerts, mais il est possible de faire des dons.
Avant de se rendre à un cours ou une retraite de méditation, il est impératif de se renseigner sur les conditions et les règles à respecter. Outre une tenue blanche (obligatoire dans tous les centres), il faut savoir qu’il n’est pas possible de quitter les lieux de retraite avant son terme, sauf en cas d’extrême urgence. Sauf exception, il n’y a pas de contribution financière, mais il faut prévoir par exemple les traditionnelles offrandes (bâtons d'encens, bougies et fleurs) pour les cérémonies d’accueil des retraites. Il est interdit de parler, d’écrire, d’écouter de la musique, d’apporter de la nourriture, etc. Des privations largement récompensées par les bienfaits de la méditation. Bonne retraite !
blog-thailande_méditation_1
De nombreux monastères proposent des retraites pour apprendre la méditation ©Jérôme Cartegini
  

Adresses des centres de méditation

  • Centre International de Méditation Bouddhiste : Dhamma Vicaya Hall, Wat Mahadhatu, Tha Prachan, Bangkok. Tél.: (662) 623632
  • Section Five : Wat Mahadhatu, Tha Prachan, Bangkok Tél. : (662) 2226011
  • Northern Insight Meditation Center: Wat Rampoeng (Tapotharam) Suthep, Chiang Mai Tél. : (6653) 278620, 810197
photo principale : Le wat Phra That Doi Suthep à Chiang Mai © Jérôme Cartegini
Retour haut