Les richesses de Sangkhaburi

Posté le 24 décembre 2018 par Jérôme
 ©OTT
©OTT
Encore étonnement peu connue, la petite ville isolée de Sangkhaburi est sans nul doute l’une des dernières perles rares restant à découvrir en dehors des circuits touristiques balisés. Peuplée de différentes ethnies, dont les Mon et les Karen, cette ville authentique se compose de deux zones séparées par un immense pont en bois. L’endroit qui est plongé chaque matin dans la brume dégage une atmosphère unique avec ses maisons flottantes colorées en bois, ses anciens temples bouddhistes ou encore sa nature d’une beauté exceptionnelle. Découverte…

Savant brassage culturel

Sangkhaburi se trouve au nord de la Thaïlande, près de la frontière birmane dans la région de Kanchanaburi . La petite ville ne ressemble à aucune autre du royaume. Elle abrite en effet différentes ethnies. Thaïes, Birmanes, Mon, Karen, ou encore Lao forment un brassage culturel incroyable. Sangkhaburi est née suite à la construction d’un barrage qui a submergé la ville d’origine. Située sur les bords de la rivière Songkaria, elle abrite un immense pont en bois édifié par les Mon. Long de 850 mètres, il s’agit de plus grand pont de ce type en Thaïlande. Il sépare la ville du village Mon qui se trouve de l’autre côté de la rivière. Au cœur d’une jungle à la végétation exubérante, Sangkhaburi conserve un charme authentique avec ses maisons en bois sur les rives et dans l’eau.
Outre les marchés où l’on peut trouver beaucoup d’artisanat des différentes ethnies, l’endroit réserve de nombreuses découvertes culturelles. À commencer par le fameux temple enfoui sous les eaux de l’immense lac formé par le barrage et dont ont peut voir les ruines durant la haute saison, ou encore l’imposant centre spirituel Wat Wang Wiwekaram dans le village Mon. Pour aider les minorités locales, différents projets ont vu le jour ces dernières années à Sangkhaburi. Il est possible de visiter par exemple une fabrique de vêtements avec des métiers à tisser, une école de construction de bungalows traditionnels en bois, ou encore un jardin biologique comprenant une multitude de cultures.
blog-thailande_Les-richesses-de-Sangkhaburi_2
Le pont en bois Saphan Mon ©OTT

Côté nature

Outre les découvertes culturelles, la région est un véritable paradis pour les amoureux de la nature. Parmi les rendez-vous à ne surtout pas manquer figurent des excursions en bateau ou en pirogue sur le lac de Kaho Laem. L'occasion d’admirer des paysages à couper le souffle, mais également une  flore et faune d’une richesse exceptionnelle. Idem dans le parc national éponyme qui l'entoure où l'on peut découvrir d'innombrables espèces végétales, mais égalment des animaux sauvages dont des éléphants, des singes, des cerfs,  ou encore une multitude d'oiseaux exotiques.
blog-thailande_Les-richesses-de-Sangkhaburi_3
Les maisons en bois flottantes colorées de Sangkhaburi©OTT
Le lieu est parsemé de rivières, de cascades, de grottes et de montagnes. Il est donc propice à de nombreuses activités. On y pratique par exemple la randonnée, l’escalade, des descentes en rafting ou en radeaux traditionnels, la pêche, etc. Beaucoup moins fréquenté que les autres parcs de la région de Kanchanaburi comme le célèbre parc d'Erawan, ce site exceptionnel est encore un secret bien gardé, mais pour combien de temps ? À visiter au plus vite ! 
Retour haut