La symbolique des couleurs en Thaïlande

Posté le 14 janvier 2019 par Jérôme
 ©OTT
©OTT
L’importance de la couleur constitue une autre facette fascinante de la culture thaïlandaise. Particulièrement spirituels et superstitieux, les Thaïs lui confèrent une grande importance et estiment qu’elle peut influencer leur destinée dans le bon, ou le mauvais sens. C’est pour cette raison que la tradition veut que chaque jour de la semaine soit associé à une couleur. Décryptage…

La couleur sous la tutelle des divinités

Le culte des couleurs en Thaïlande trouve son origine dans le système cosmologique hindou. À l’époque, seules sept planètes du système solaire étaient connues. Chaque jour de la semaine est associé à l’une d’entre elles. Il est en outre placé sous la tutelle d’une divinité, elle-même associée à une couleur.

Le semainier des couleurs

  • Lundi : le jaune pour le dieu Chandra qui représente la lune
  • Mardi : le rose pour Mangala qui représente Mars
  • Mercredi : le vert pour Bouddha qui représente Mercure
  • Jeudi : l’orange pour Brihaspati qui représente Jupiter
  • Vendredi : le bleu pour Shukra qui représente Vénus
  • Samedi : le violet pour Shani qui représente Saturne
  • Dimanche : le rouge pour Surya qui représente le soleil

Une garde-robe colorée

Durant très longtemps, les Thaïlandais s’habillaient chaque jour de la semaine en fonction des couleurs auxquels ils correspondent.
Cette coutume est aujourd'hui un peu tombée en désuétude. Les Thaïlandais n'en connaissent pas moins ces couleurs sur le bout des doigts. Selon les croyances populaires, certaines couleurs porteraient en effet malheur en fonction des jours de la semaine. Le rouge serait déconseillé le lundi, le jaune et le blanc le mardi, le rose et le rouge le mercredi, le violet le jeudi, le noir et bleu le vendredi, le vert le samedi ou enfin le bleu le dimanche. Vous avez dit compliqué ?
blog-thailande_symbolique-couleurs_6
A chaque jour sa couleur de tenue vestimentaire ©OTT

La couleur comme marque de respect

Les Thaïs continuent de porter des couleurs vestimentaires précises pour marquer leur respect de la monarchie. Ainsi, la quasi-totalité de la population thaïlandaise s’est habillée en noir à la mort du roi Bhumibol Adulyadej. Les bâtiments publics du pays furent en outre entourés d’immenses banderoles de tissu noir. Même les chaînes de télévision, les sites internet, les affiches… étaient en noir et blanc !
De très nombreux Thaïlandais portent aussi du jaune le lundi. C'est en effet le jour de naissance du roi actuel Rama X. Enfin, le vendredi, il est de bon ton de se vêtir en bleu afin de célébrer la naissance de la reine Sirikit Kitiyakorn, l’épouse très respectée de feu Sa Majesté Bhumibol.
blog-thailande_symbolique-couleurs_1
Toute une nation habillée de noir suite au deuil du roi Rama IX ©Jérôme Cartegini

Le sens politique des couleurs

Dans la Thaïlande moderne, la couleur s’est politisée au fil du temps. La crise politique de 2014 opposait ainsi chemises jaunes et chemises rouges. Le jaune représentait les élites et la monarchie du royaume quand le rouge symbolisaient les masses urbaines et rurales les plus pauvres du nord de la Thaïlande.
Et comme rien n’est jamais tout à fait simple au pays du Sourire, d’autres couleurs sont apparues au fil des mois qui suivirent pour défendre différentes causes ou courants politiques tels que les chemises roses, blanches ou encore bleues. Au-delà de la politique, la couleur fétiche de chaque Thaïlandais est celle qui correspond à leur propre jour de naissance. Que cela soit pour faire plaisir ou ne pas faire d’impair en Thaïlande, mieux vaut toujours garder en tête l’importance de la symbolique.
blog-thailande_symbolique-couleurs_5
La couleur blanche des écoliers est symbole de pureté ©Jérôme Cartegini
Danse traditionnelle Thaïe ©OTT
Retour haut