La crémation du roi Bhumibol

Posté le 21 avril 2018 par Jérôme
©Jerome Cartegini
©Jerome Cartegini
Le 13 octobre 2016, on apprenait la mort du roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej. Une période de deuil national de un an avait alors été décrétée. Le 26 octobre 2017, la Thaïlande célébrait avec faste les funérailles de son monarque bien-aimé. Jérôme revient sur les préparatifs de cette cérémonie fastueuse, qui précède le couronnement du nouveau roi de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn.

250 000 personnes attendues à Bangkok

Un an après la mort du roi Bhumibol, au terme de la période de deuil décrétée en octobre 2017, la Thaïlande se prépare pour la crémation. La population, les médias, les journaux… sont à nouveau habillés de noir et blanc. Le jour de la crémation a été fixé par le nouveau monarque, Maha Vajiralongkorn (Rama X), au 26 octobre 2017, mais les rites funéraires s'étalent du 25 au 29 octobre.
On dit que ces funérailles ont coûté quelque 80 millions d'euros. Le monument funéraire, dont la construction a débuté en février 2017, est à l'image de la cérémonie : pharaonique. Le bûcher, haut de 50 m et ceint d'une structure métallique est orné d'une centaine de statues bouddhistes et hindouistes. Il a été érigé sur la place Sanam Luang tout près du Grand Palais, où près de 250 000 personnes étaient attendues et 10 000 policiers et militaires mobilisés.

Des festivités dans toute la Thaïlande

Pendant un an, des centaines d’artistes ont été mobilisés pour construire le monument. Des répliques de ce dernier ont été également installées dans les rues de Bangkok et des principales villes de Thaïlande. Ainsi, tous les Thaïlandais ont pu rendre un dernier hommage à leur roi bien-aimé, dont le corps embaumé se trouve au Grand Palais. On estime à 4 millions, le nombre de Thaïlandais qui se sont rendus auprès de sa dépouille. Après ces funérailles, le royaume de Thaïlande attend avec impatience que soit annoncée la date du couronnement de Maha Vajiralongkorn (Rama X). Ce dernier, qui vit toujours en Allemagne, ne paraît pas pressé de prendre en main le destin de son royaume. Mais la monarchie est toute-puissante et il est hors de question de critiquer le roi en Thaïlande.
blog-thailande_construction-royal-cremation
Le chantier de construction du monument funéraire royal ©Thailand News
blog-thailande_grand-palais
Le Grand Palais où repose la dépouille du roi sous bonne garde ©Jerome Cartegini
blog-thailande_grand-palais_1
©Jerome Cartegini
 
  
photo principale : Portrait du roi Bhumibol © Jérôme Cartegini
Retour haut