Top 5 des plus belles réserves du Sri Lanka

Posté le 19 novembre 2018 par Jérôme
©OTSL
©OTSL
Les voyageurs étrangers ne le savent pas toujours, mais le Sri Lanka constitue l’une des destinations les plus intéressantes de la planète pour observer la faune sauvage après l’Afrique. Certains sanctuaires étaient déjà des zones préservées à la demande des souverains il y a plus de… 2000 ans !  Wilpatu, Uda Walawe, Bundala, Minneriya, Horton Plains, voici une sélection des parcs nationaux et réserves les plus fascinants à découvrir de l’île.
1

Wilpattu : la réserve aux 60 Willus

Le Wilpattu National Park ne figure pas sur les itinéraires des circuits touristiques balisés. Longtemps fermé pour des problèmes de sécurité inhérents à la guerre civile, il a enfin été réouvert en 2003. Situé à proximité d’Anuradhapura, c’est le plus grand parc national du pays avec une superficie de 1317 km2. La particularité de Wilpattu réside dans la présence de nombreux Willus (lacs naturels). Moins fréquenté que les autres parcs nationaux du sud de l’île, il est sans doute le meilleur endroit pour observer les animaux. Notamment des léopards, ours paresseux, crocodiles ainsi qu'une multitude d’oiseaux.
blog-sri-lanka_réserves-sri-lanka_3
Des ours paresseux © OTSL
2

Minneriya : le paradis des éléphants

Située au sud de Trincomalee, cette petite réserve abrite un immense réservoir d’eau édifié au IIIe siècle. C’est l’un des endroits les plus réputés au monde pour observer des éléphants, en particulier durant la saison sèche (entre mai et novembre). Chaque année durant cette période, plusieurs centaines d’éléphants viennent s’abreuver et se baigner dans le réservoir. Le site attire de nombreuses autres espèces d’animaux : cerfs sambar, ours paresseux et léopards (très difficiles à observer). Mais surtout plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux : flamands roses, calaos, pélicans blancs, etc... Des safaris en 4 x 4 (uniquement) sont encadrés par le bureau du Department of Wildlife Conservation (DWC) tout au long de l’année. L’affluence grandissante de visiteurs peut parfois gâcher le plaisir de l'observation.
blog-sri-lanka_réserves-sri-lanka_4
Les sublimes paysages du réservoir de Minneriya© OTSL
3

Bundala : une biosphère extraordinaire

Cette réserve naturelle du sud de l'île est protégée par la convention de Ramsar et déclarée comme biosphère par l’Unesco en 2005. En effet, elle est un paradis pour les amoureux de la nature et les ornithologues en herbe. Moins connue que son voisin Yala, elle possède un charme fou avec de grandes étendues d’eau envahies par près de 200 espèces de volatiles. La faune sauvage se compose de hordes d’éléphants, de mangoustes, d’écureuils géants, de tortues, de singes langurs, ainsi que d’énormes crocodiles. Ce n’est pas tout, la réserve d'une étendue de seulement 62,18 km2 est réputée pour sa flore comprenant des centaines d’espèces d’arbres et de nombreuses espèces végétales endémiques. Il est conseillé de visiter le parc entre les mois de septembre et mars, lorsque les oiseaux migrateurs arrivent par milliers.
blog-sri-lanka_réserves-sri-lanka_5
La réserve de Bundala abrite de nombreux espèces endémiques d'oiseaux ©OTSL
 
4

Uda Walawe : des airs de savane africaine

Situé dans le sud de l’île, ce parc national abrite une immense savane tout plate, des pistes de sable et les hautes montagnes de l’Uva en toile de fond. Un panorama qui fait penser à l’Afrique, mais nous sommes pourtant bien au Sri Lanka ! Uda Walawe s’organise autour du grand réservoir éponyme. C’est le lieu idéal pour observer des troupeaux d’éléphants, des cerfs sambars, des crocodiles, ou encore des buffles. Là encore, des centaines d’espèces d’oiseaux migrateurs, mais également endémiques survolent les plaines du parc. D’une superficie de 308 km2, le parc est malheureusement souvent victime de son succès. En haute saison, des dizaines de jeeps peuvent se suivre dans un vacarme assourdissant. Il est préférable de bien se renseigner afin de choisir la période propice pour éviter ce désagrément. Le lieu est également célèbre pour ses excursions en montgolfière.
blog-sri-lanka_réserves-sri-lanka_6
Plus de 3000 éléphants vivent dans le parc d'Uda Walawe© OTSL
5

Horton Plains et World’s End : un univers minéral et végétal

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la réserve d’Horton Plains se situe à plus de 2 200 mètres d’altitude. Cette région montagneuse possède un écosystème subtropical aux paysages lunaires particulièrement fascinants. Le parc se visite uniquement à pied, seul ou accompagné d’un guide. Une boucle de 9,5 km permet de découvrir notamment le Little World’s End. En effet, il offre une vue spectaculaire sur les plantations de thé. Ainsi que le fameux World’s End qui donne sur un vertigineux dénivelé de plus de 800 mètres ! La visite est l’occasion de découvrir les cascades de Baker, ainsi qu’une succession de forêts primaires, de rivières, de lacs et de plaines à la végétation très dense. Sans oublier de nombreuses variétés de plantes endémiques, dont des fougères arborescentes et plus d’une vingtaine d’orchidées.
blog-sri-lanka_réserves-sri-lanka_1
Les paysages lunaires d'Horton Plains© Jérôme Cartegini
Majestueux léopards du Sri Lanka © OTSL
Retour haut