Les mystères de Chankillo

Posté le 10 janvier 2019 par Felipe
Les 13 Tours © hazel162
Les 13 Tours © hazel162
Au Pérou, tous les lieux mis au jour par les archéologues n'ont pas révélé leurs secrets. Pour preuve, Chankillo ou « temple des 13 tours ». À quelques kilomètres de la côte Pacifique, ce site archéologique est plurimillénaire. À la fois observatoire solaire et calendrier monumental, Chankillo reste encore un mystère à bien des égards.

Où se trouve Chankillo ?

  • Chankillo se situe à Casma, dans la région d’Ancash. Cette dernière, à environ 365 kilomètres au nord de Lima, s'étend sur la côte Pacifique.
  • Le complexe archéologique se déploie dans le désert de Casma. Les Lomas de Mongón le séparent de l'océan Pacifique. Ces collines constituent une barrière naturelle à la brume océanique, ce qui explique en partie la visibilité exceptionnelle de l'observatoire.
  • Immense, Chankillo occupe une superficie de 2 000 ha.

Le plus ancien observatoire solaire d'Amérique

Chankillo est à la fois le plus ancien observatoire solaire d'Amérique, et le mieux préservé au monde. Les 13 tours mesurent entre 2 et 6 mètres de hauteur. Elles se dressent l'une derrière l'autre du nord au sud, le long de la crête d’une colline, évoquant ainsi un immense iguane assoupi. Les tours marquent ainsi la route du soleil tout au long de l'année. En plus des tours, le site comprend un temple et une place en pierre, dédiés au culte du soleil.
Les archéologues estiment que l'endroit était habité entre 500 et 200 avant J.-C., soit il y a plus de 2200 ans. Ses bâtisseurs appartiennent à une culture inconnue. On sait toutefois qu'elle n'est pas liée aux cultures pré-incas de cette époque. Ils auraient construit le temple sur une période relativement courte, de 25 ans environ.
blog-perou-chankillo-3
Passages…secrets ? © Iktas

Un observatoire solaire pour marquer les saisons

Le site servait jadis à indiquer avec une grande précision les solstices, les équinoxes et une série de dates tout au long de l’année, en fonction de la position du soleil. Sa précision est de deux à trois jours.
Les solstices et les équinoxes peuvent toujours être identifiés à partir des 13 tours. Ainsi du 21 décembre, date du solstice d'été dans l'hémisphère Sud. Ce jour-là, le soleil se lève à droite de la première tour. Au fur et à mesure que l'année avance, il se déplace ensuite à gauche, entre les tours. Le 21 juin jour du solstice d'hiver, il se lève à gauche de la dernière tour. Ensuite, le soleil se déplace à droite pour revenir en décembre et sortir par la tour située à l'extrême droite.
La connaissance des saisons grâce à l'observatoire de Chankillo a pu avoir des applications dans l'agriculture. Grâce à l'observatoire, il était possible en effet de marquer les périodes de plantation et de récolte.
blog-perou-chankillo-2
Le complexe © Ronald Ancajima Ojeda

Un calendrier des fêtes religieuses

On pense toutefois que l'objectif fondamental de Chankillo était de servir de calendrier cérémoniel. L’observation directe du mouvement annuel du soleil le long d'un horizon artificiel permettait de régler des événements saisonniers tels que des fêtes religieuses ou le maintien d'un événement.
Cela explique que le site comprennent une place. Elle aurait accueilli de grands groupes de pèlerins lors d'occasions spéciales. Des cérémonies s'y tenaient au cours desquelles nourriture et boissons étaient présents en abondance. Bien sûr, ces réjouissances étaient accompagnées de musique, de danses et d’autres pratiques rituelles.
En résumé, Chankillo est un complexe architectural monumental, qui possède à la fois des attributs de centre rituel, administratif et défensif.Il reste encore beaucoup à apprendre sur le mode de vie, la religion, la langue de cette  culture. Pour l'instant, nous n'avons que des informations sur un culte solaire. Espérons que les recherches nous en disent plus… Histoire à suivre !
Photo principale : Les 13 Tours © hazel162
Retour haut