Les chamanes du Pérou, à la fois guides et guérisseurs

Posté le 25 février 2019 par Felipe
Rituels chamaniques © Joseernestoaphoto
Rituels chamaniques © Joseernestoaphoto
On les appelle chamanes, pacos ou curanderos, « guérisseurs », et on dit d’eux qu’ils sont capables de guérir tous les maux, grâce au simple pouvoir de la Terre. Ils sont les derniers dépositaires d'un savoir millénaire et occupent une place très importantes dans la société péruvienne.

De supers pouvoirs

Les chamanes, sont les derniers dépositaires d’un savoir millénaire qui s’est transmis de génération en génération. Ils sont capables de réveiller les Apus, les dieux des montagnes. Parmi leurs autres pouvoirs : dialoguer avec les étoiles ou encore, faire revenir les « anciens ».
Ils sont là pour aider quiconque souhaite guérir des maux du corps et de l'âme. On peut faire appel à eux pour conquérir un être bien-aimé, faire prospérer une entreprise, ou même écarter des maleros, des « ennemis ».

Petit lexique du chamanisme au Pérou

Au Pérou, les guérisseurs peuvent appartenir à trois catégories. Il y a les pacos, qui vivent dans les montagnes et ont des liens avec les esprits des Andes ; les chamans de la côte et les kuracas de l’Amazonie. On les appelle le plus souvent chamanes, un terme générique les incluant tous.

N’est pas chamane qui veut !

Les chamanes sont des femmes et des hommes qui sont nés chamanes. Et oui, on ne devient pas chamane ; on naît chamane ! Ils ont une hygiène de vie irréprochable. Cela les oblige notamment à une certaine discipline et à suivre un régime alimentaire particulier.
Le chamane doit en effet veiller particulièrement à sa santé car c’est elle qui lui assure la liberté et la sérénité, éléments nécessaires à l’acquisition d’un niveau de pureté spirituelle.
Les chamanes, ou guérisseurs, sont des « sorciers », mais de gentils sorciers qui ne font que le bien. Ils sont là pour guider les peuples au travers de leurs propres expériences.
blog-perou-chamanes-du-perou-2
Un savoir millénaire © Francisco Hernandez Negre

Potion magique

Un peu oui, car les rituels incluent des éléments de sorcellerie et des éléments médicaux. Pour les traitements, les chamanes utilisent les quatre éléments, la terre, l'eau, le feu et l'air, ainsi que les plantes, les animaux, qui doivent être introduits dans le corps humain. Ceux-ci sont collectés dans leur état naturel, et donnés à la personne à guérir par le biais de jus, de maté ou de résine.
L'autre méthode est la méthode du chamanisme à l'état de trace ou psycho-magie à travers les plantes maîtresses comme l’ayahuasca. Parallèlement à cela, il y a tout un travail physique, qui concerne les massages et le travail du corps, très similaire à ce que font les thérapeutes actuels. Enfin, les prières et la méditation provoquent chez la personne un nettoyage psychique qui l’aide remarquablement dans son traitement.
On accuse parfois les chamanes de superstition et de charlatanisme. Eux défendent leurs traditions en tant qu'actes de médiation et de communication avec notre partie spirituelle la plus profonde et la plus oubliée. Ils sont des guides aux pouvoirs presque surnaturels et capables de guérir de bien des maux. Normal donc qu’ils soient encore si importants au Pérou !
blog-perou-chamanes-du-perou-3
Prières et méditation © CI TV CUSCO
Photo principale: Rituels chamaniques © Joseernestoaphoto
Retour haut