La via Appia Antica, reine des voies

Posté le 23 mars 2018 par Gwenaelle
La via Appia Antica relie Rome au sud de l'Italie. © Gwénaëlle Simon
La via Appia Antica relie Rome au sud de l'Italie. © Gwénaëlle Simon
À Rome, la bucolique via Appia Antica offre aux visiteurs un moment de répit ainsi qu'une grande leçon d’histoire. Cette ancienne voie pavée, qui permettait aux légionnaires romains de se rendre avec facilité de la capitale au sud de l’Italie, est aujourd’hui devenue un agréable chemin de promenade. Grandiose.

Hors des sentiers battus

Située au sud-est de Rome, la via Appia Antica est, à mon avis, l’un des endroits les plus magiques de Rome. Mettons de côté,  dans un premier temps, l’intérêt culturel indiscutable de ce site historique pour se concentrer sur une chose toute simple : le plaisir d’une promenade paisible et bucolique, dans la douce atmosphère de la campagne romaine. Sans le bruit insupportable des klaxons de la capitale (ça n’arrête jamais). Un lieu en dehors du temps, romantique à souhait.
Si elle tient une bonne place dans les nombreux guides de voyage sur Rome, la voie Appienne (en VF), ne jouit pas, en effet, du succès des incontournables que sont le Forum ou le Colisée. C’est une très bonne nouvelle. Étant moins facile d’accès, éloignée du centro storico, la via Appia Antica constitue donc, littéralement, une escapade à l’écart des sentiers battus.

Mes conseils pour découvrir la via Appia Antica

Y aller : Prendre le bus 118 depuis les thermes de Caracalla
Découvrir : La portion la plus intéressante commence au niveau des catacombes de San Sebastiano, après le mausolée de Cecilia Metella. Les dalles en basalte posées par les Romains au IVe siècle avant J.-C. sont parfaitement conservées
Moyens de transport : J'ai fait cette excursion à pied, mais elle est également proposée à cheval et en vélo. Le vélo rencontre d'ailleurs un succès croissant et les pavés ne semblent pas décourager les adeptes de la petite reine.
blog Italie – Rome – via Appia Antica
De superbes villas ont été construites aux abords de la Voie Appienne. © Gwénaëlle Simon
blog Italie – Rome – via Appia Antica
Se promener à cheval dans un décor de rêve. © Gwénaëlle Simon

Mausolées et villas historiques

Celle qui fut baptisée « la reine des voies » fut construite au IVe siècle av. J.-C. sous l’impulsion d’Appius Claudius Caecus, censeur de Rome, auteur de nombreux grands travaux publics citadins. Longue de 560 km, elle permettait de relier la capitale de l’Empire jusqu’à Brindisi, dans le sud de l’Italie. Elle fut étendue en 295 av. J.-C. jusqu’à Beneventum, puis Venusia et Tarente. Il ne subsiste aujourd’hui que cette partie.
En marchant le long de la via Appia Antica, on peut observer de nombreux monuments aux morts, parfois extrêmement imposants, à l’instar du tombeau de la femme d’un des généraux de Jules César, Cecilia Mettella. De nombreux notables et personnalités du monde romain sont ici enterrées, comme le philosophe Sénèque, qui possède lui aussi son mausolée. Car il était autrefois interdit d’enterrer les morts au cœur de la cité. Les familles choisissaient donc de se faire inhumer le long des routes qui menaient en dehors de Rome.
Parmi les autres monuments intéressants construits aux abords de cette route historique, on peut aussi citer la villa dei Quintilli, la villa de l’empereur Maxence, le temple d’Hercule ou l’église Quo Vadis. Mais ce sont aussi toutes ces charmantes petites maisons semblant sorties tout droit d’un conte de fée, ces villas aux majestueuses allées bordées d’imposants cyprès, ces tavernes à l’ancienne qui font tout le charme de la voie Appienne. Et l’on se prend à rêver… et à s’imaginer à la place de l’une de ces familles ô combien chanceuses qui vivent encore ici, dans l’une de ces incroyables habitations romaines.
Une chose pour finir : on n’oublie pas que cette voie va jusque dans le talon de la botte. Il faudra donc faire demi-tour et à emprunter le bus 660 via di Cecilia Metella pour retourner vers le métro Colli Albani.
blog Italie – Rome – via Appia Antica
Une trattoria à l'ancienne sur la via Appia Antica © Gwénaëlle Simon
blog Italie – Rome – via Appia Antica
De nombreux monuments funéraires ont été érigés le long de la voie romaine. © Gwénaëlle Simon
blog Italie – Rome – via Appia Antica
Une maison de conte de fée sur la via Appia Antica. © Gwénaëlle Simon
La via Appia Antica relie Rome au sud de l'Italie. © Gwénaëlle Simon
Retour haut