La Sardaigne et la Sicile dans l'assiette

Posté le 16 avril 2019 par Caroline
La Sardaigne à l'heure de l'apéritif © Maksim Shebeko/fotolia.com
La Sardaigne à l'heure de l'apéritif © Maksim Shebeko/fotolia.com
Inscrite depuis 2013 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco, la cuisine italienne n’a plus rien à prouver : simple mais savoureuse, aux influences multiples mais à l’identité forte, sa richesse réside dans sa diversité régionale. Et la Sardaigne et la Sicile ne sont pas en reste ! Voici notre top 5 des spécialités à y savourer.
1

Le pecorino sardo

Exclusivement produit en Sardaigne, ce fromage au lait de brebis entier fait la fierté des Sardes ! Sa pâte semi-cuite moelleuse est issue d’un savoir-faire local, reconnu par une AOP, Appellation d’origine protégée. Les amateurs de fromage de caractère opteront pour sa version affinée, forte et piquante, tandis que les plus friands de douceur privilégieront sa version fraîche à l’arôme plus délicat et légèrement acidulé. À déguster tel quel le pecorino sardo saura également relever avec finesse vos farfalle ou autres penne rigate !
Comptoir des Voyages – Sardaigne – cuisine
Affiné ou frais, le pecorino sarde fait l'unanimité. © sal/fotolia.com
2

Les malloreddus

Les pâtes parlons-en justement ! Elles sont indissociables de la cuisine italienne et chaque région a ses formes privilégiées et les recettes qui vont avec. En Sardaigne, vous ne passerez pas à côté des malloreddus, fabriquées à partir de semoule de blé et de safran. En forme de petits gnocchis, vous retrouverez ces pâtes dans les malloreddus alla campidanese, un plat gourmand qui mêle, entre autres,  tomates, saucisse sarde, ail et basilic. N’hésitez pas à saupoudrez le tout de pecorino sardo.
Des pâtes, des pâtes, oui mais des malloreddus. © Alessio Orrù/fotolia.com
3

Les oursins

Direction le nord-ouest de la Sardaigne pour goûter une autre spécialité sarde, les oursins. De novembre à mai, la saison de pêche bat son plein et vous pourrez en déguster dans les trattorias de Cagliari ou Alghero. Vous pourrez les déguster cru avec un peu de citron ou opter pour des spaghetti ai ricci dont la simplicité (oursins, ail et ciboulette) n’a d’égal que la saveur. Et si vous avez opté pour la Sicile, pas d’inquiétude, vous retrouverez ce plat dans de nombreux restaurants de l’île.
Comptoir des Voyages – Sardaigne et Sicile – cuisine
De novembre à mai, on se régale de la saveur iodée des oursins de Sardaigne. © sabino.parente/fotolia.com
4

La caponata

Si vous voyagez en Sicile pendant l’été vous apprécierez la fraîcheur d’une caponata dégustée à l’ombre d’une terrasse. Préparée à base d’aubergines, de tomates, d’oignons, de céleri, d’olives et de câpres, elle doit sa particularité au vinaigre dans lequel les légumes sont cuits, leur donnant ainsi une délicieuse saveur aigre-douce. Vous pourrez la savourer en entrée, ou en accompagnement d’un poisson.
Comptoir des Voyages – Sardaigne et Sicile – cuisine
La caponata ou l'été sicilien dans l'assiette © FomaA/fotolia.com
5

Le cannolo sicilien

Il est temps de passer au dessert et pour cela nous restons en Sicile. Cette pâtisserie typique de l’île ravira les plus gourmands : une pâte frite croustillante enrobe une garniture crémeuse et généreuse à base de ricotta, à laquelle on ajoute, en fonction des régions, du chocolat, des pistaches, des noisettes ou encore des fruits confits.  Le secret du cannolo parfait ? Un remplissage au dernier moment !
Comptoir des Voyages – Sicile – cuisine
À l'heure du repas, n'oubliez pas de garder un peu de place pour le cannolo. © Matteo Gabrieli/fotolia.com
La Sardaigne à l'heure de l'apéritif © Maksim Shebeko/fotolia.com
Retour haut