Andiamo! Prenez le temps d’une passeggiata

Posté le 1 octobre 2018 par Marine
© Pixabay
© Pixabay
Marre du métro-boulot-dodo ? Entre 17 h et 20 h, faites comme les Italiens, offrez-vous une promenade à pied, une passeggiata, dans les coins animés de votre ville, en famille ou entre amis. Tradition incontournable et intergénérationnelle, la passeggiata est plus qu’une simple promenade.

Tout savoir sur la passeggiata

C'est l’heure où le soleil commence à descendre. La journée de travail touche enfin à sa fin. Les Italiens eux, rentrent chez eux… pour ressortir aussitôt, non sans s’être changés et apprêtés. Puisqu’ils ne passeront pas à table tout de suite, ils partent rejoindre amis, famille, voisins et connaissances. Commence alors la passeggiata, des allers-retours tranquilles sur une place fréquentée, dans les rues animées, sur le front de mer… Vieux comme le monde, le rituel de la passeggiata est de loin l’heure la plus italienne de la journée.

Créatrice de lien social

Dans son livre intitulé Passeggiata et culture populaire dans une ville italienne, l’écrivaine Giovanna Delnegro avance que la passeggiata renforce le sentiment d’appartenance de l’individu. Durant cette promenade de fin de journée, on marche tranquillamente avec les membres de sa famille et ses connaissances, on échange les dernières nouvelles et potins, on s’informe et on communique avec tout le monde (qu’importe l’âge et le milieu social). On se prend dans les bras, on se tient par la main, on se sert les épaules. Lorsque les discussions se prolongent, on improvise un dîner chez les uns les autres. Quoi qu’il en soit, on ne reste pas seul.

Marché des célibataires

À l’origine, l’un des objectifs de la passeggiata était de montrer les charmes des jeunes femmes éligibles au mariage. Les célibataires se devaient d'apparaître sous leur meilleur jour, bien habillées et coiffées. Une obligation qui concerne désormais également les hommes. Quand la passeggiata a pour but de se dénicher un conjoint, le plus important est de vedere e farsi vedere, soit de voir et d’être vu ! Cette habitude est restée très importante dans les régions du sud de l’Italie, en Sicile et en Sardaigne.
blog Italie - Andiamo! Prenez le temps d’une passeggiata
Promenade à Milan © Pixabay

Où s’adonner à la passeggiata ?

Dans la plupart des villages, il est facile de trouver les lieux qui rassemblent les passeggiatore. Dans les grosses villes, les rues principales, corso animés ou places commerçantes sont souvent les coins où vous pourrez prendre part à la tradition de la passeggiata. Voici quelques adresses :

À Rome

La Piazza di Spagna, la Via del Corso ou la Piazza Navona sont des endroits prisés surtout parce qu’ils sont très commerçants. Pour une passeggiata plus adaptée aux enfants, les jardins Borghese sont également très agréables. Pour une promenade avec vue, le mieux est de se rendre sur le Pincio (colline) pour sa vue sur la Piazza del Popolo.

À Florence

Le lieu le plus incontournable reste la Piazza della Repubblica, notamment pour son large choix de bars et de cafés. Mais les promeneurs en quête de tranquillité se rendent aussi souvent à pied ou en bus vers la Piazzale Michelangelo ou vont même plus haut vers l’église de San Miniato.

À Sienne

Quand les visiteurs quittent la petite ville médiévale de Sienne, les habitants reprennent possession de leur ville et font leur passeggiata dans les ruelles qui mènent jusqu’à la Piazza Il Campo. Pour une vue plongeante sur cette célèbre piazza en forme de coquillage, qu'envahissent les marcheurs le soir venu, le mieux est de monter en haut de la Torre del Mangia. De là, la passeggiata prend tout son sens.
blog Italie - Andiamo! Prenez le temps d’une passeggiata
Dans les rues de Florence © Pixabay
Martina Rossi
Retour haut