Toutes nos destinations

Le blog

Blog Islande

Les fast-foods en Islande !

Ne cherchez pas la fameuse arche dorée dans les rues de Reykjavik. © Milan Szypura/Haytham-REA/Comptoir des Voyages

Par Fred

03 févr. 2020

L'Islande est l’un des seuls pays de la planète où la plus célèbre chaîne de restauration rapide n’est pas présente. Son dernier restaurant a fermé il y a quelques années mais la malbouffe en Islande a encore de beaux jours devant elle.

Quand Ronald quittait l'Islande

L'épisode remonte à 2009. Depuis un an, une crise financière sans précédent secoue l'Islande. Les licenciements se multiplient, les banques vacillent… Le premier ministre anglais va  même jusqu’à placer l’Islande sur la liste des pays terroristes. Il espère ainsi saisir les avoirs des filiales britanniques avant la nationalisation de la banque Landsbanki.
C’est dans ce contexte catastrophiste que la plus célèbre des chaînes de fast-food décide… de fermer les trois restaurants qu'elle a ouvert en Islande. Les raisons sont principalement économiques. « Le prix des produits que nous importions était deux, voire trois fois supérieur à celui d'avant 2008 », explique ainsi Jon Gardar Ogmundsson, l’un des gérants.
Le dernier établissement, situé à Reykjavik, ferme donc ses portes le 30 octobre 2009.

L'épopée du dernier burger

Ce jour là, l'anthropologue Hjörtur Smárason commande un menu. Non pas pour le déguster, mais pour le conserver comme une relique – avec une bonne dose de second degré. Il place le tout sur une étagère dans son garage… et l’y oublie. Trois ans plus tard, il retrouve le paquet, l’ouvre et découvre que le burger et les frites sont dans un état presque identique à celui qu'ils avaient en 2009 !
Il confie alors son trésor au musée national qui le stocke pendant un an. Le plus vieux menu du monde est désormais visible dans le Bus Hostel Reykjavik. Une caméra le filme 24 h/24 pour permettre aux internautes de la planète entière de contempler aujourd'hui un trésor vieux de 10 ans...

La fin de la malbouffe ?

La ville et le pays sont-ils pour autant débarrassés de la malbouffe ? Non, car sur les cendres du fast-food nord-américain naît un nouveau restaurant, très semblable. Dans les mois qui suivent, Jon Gardar Ogmundsson, ancien gérant de fast-food lance en effet sa chaîne de restauration rapide : Metro. Avec un nom à la consonance similaire, une boîte en carton pour les menus enfants, des desserts glacés appelés flörri, les fast-foods Metro font un beau pied de nez à leurs cousins américains. À noter toutefois que tous les ingrédients sont produits de manière locale.
Plutôt qu'un borgari, ainsi qu'on appelle les hamburgers en Islande, je vous recommande plutôt le pylsur. C'est gras à souhait, ça se mange avec les doigts et c'est de la malbouffe 100 % islandaise ! 
Nos 12 idées de voyage

Islande

Comptoir des Voyages reste à votre service malgré le passage en niveau 3 de l'épidémie.

Conformément aux directives du gouvernement,
toutes nos agences sont fermées au public jusqu'à nouvel ordre.
Nous restons néanmoins joignable par téléphone
du lundi au vendredi de 10h à 18h et par mail.

Toutes nos équipes sont pleinement mobilisées pour vous assister et vous renseigner.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.