Mon guide de voyage à Andros – 2

Posté le 5 mars 2018 par Dimitrios
Belle vue sur la Chora, la capitale des Cyclades © kite_rin / fotolia.com
Belle vue sur la Chora, la capitale des Cyclades © kite_rin / fotolia.com

Chora, capitale de Andros

La ruelle pavée conduisant de la place centrale à la place Kaïri est une jolie promenade commerçante et surtout la plus vieille zone piétonne grecque, construite en 1902, bordée de pâtisseries artisanales, de petites boutiques de bijoux. Sur la place Kaïri se trouve une fontaine de l’époque ottomane et autour de la place les deux grandes donations de la famille Goulandris : l’édifice moderne du musée archéologique de Chora et le musée d’art moderne d’Andros. Prenez les escaliers à droite et visitez l’église de La Vierge Marie Theoskepastos.
Continuez la rue pavée vers la place du Marin-Inconnu. À votre droite se trouve l’église catholique de Chora, témoignage de la présence vénitienne du XVe au XVIe siècle. Les maisons des maîtres cohabitent avec les maisons des capitaines, des marins et des commerçants de l’île. Baroque, belle époque, art-nouveau, éclectisme ou néoclassicisme, les différents styles architecturaux des maisons créent une riche diversité pour les amoureux d'architecture. Sur la place du Marin-Inconnu se trouve le musée de l’histoire maritime d’Andros, minuscule de par sa taille il est cependant riche d'une belle collection d'archives et de modélisme de bateaux de commerce. Retournez vers la place Kaïri et continuez vers Nimporio, les tavernes sur la plage y proposent des mezes, de petits plats typiques pour accompagner votre verre d’ouzo.

À ne pas manquer dans les environs de Chora

Continuez vers Chora sur la côte est de l’île. Pour un temps, le paysage est austère, les aigles volent entre des rochers escarpées. Tournez à gauche et montez vers le monastère de Panachrantos qui se trouve au sommet de la montagne, caché sous un rocher. Vous entrez alors dans un petit jardin arboré, une oasis de verdure et de sérénité. Le prêtre, seul habitant du lieu, vous sert d’abord un café grec accompagné d’un loucoumi avant de vous inviter à visiter la petite église du monastère, riche de belles icônes byzantines.

Korthi et les villages du sud

Prenez la route de Batsi vers Korthi sur la côte ouest d’Andros. Premier arrêt au village Kaparia, à la pâtisserie de Bakelas, pour goûter aux meilleures glaces de l’île. Continuez vers le village Aïdonia, un des plus vieux andriotes. À cause des Sarrasins qui attaquaient les îles en mer Égée, il fut construit sur un rocher, presque invisible depuis la mer. Les rues sont étroites pleines de déviations pour que les habitants du village puissent s'y cacher en cas d’invasion. Prochain arrêt : la plage de Korthi Yialos. Tout près, la taverne Lithodomi offre d'excellents beignets aux tomates et aux courgettes.
blog Grèce – Andros, île des Cyclades – monastère de Panachrantos
Vue depuis le monastère de Panachrantos © Julien Paturaud
blog Grèce – Andros, île des Cyclades
Korthi est un adorable village situé au sud de Andros. © Julien Paturaud

Batsi : un balcon sur la mer Égée

Batsi, accroché à une colline, fait face à la mer. Son petit port de pêche et son bord de mer sont joliment aménagés. Le nouveau restaurant Mastello offre une délicieuse salade de crabes. Après le dîner, prolongez la soirée avec un cocktail au bar Capriccio. Le matin vous pouvez aller visiter le musée archéologique de Paléopolis au sud du Batsi. Paléopolis est une ancienne acropole habitée à l’époque néolithique (du VIIe siècle avant J.-C. au VIIe siècle après J.-C.). Située au centre de l’île, le village éponyme offre une vue superbe sur la mer Égée. Réservez une place au restaurant bien nommé le balcon de l’Égée.Une autre excursion vous conduira au village d'Arni, à une altitude de 500 m sur la montagne de Kanavas. Il est l'un des plus anciens villages d’Andros, entouré de chênes et de sources d’eau. Les randonnées vous conduisent entre vignes et vergers, avant de plonger dans le bleu éclatant de la mer Egée.

Mes adresses à Andros

Que voir ?
  • Musée archéologique de Chora : horaires : mar.-dim. : 8 h-15 h ; fermé le lundi, Tél. : +30 22820 23664
  • Musée archéologique à Paléopolis : horaires : mar.-dim. : 8 h-15 h ; fermé le lundi
  • Musée maritime : horaires : lun.-sam. : 8 h-13 h ; fermé le dimanche, Tél.: +30 2282022664
  • Musée d'art contemporain : horaires : merc.-lun. : 11 h-15h  et 18 h-21 h, fermé le mardi, Tél.: +30 2282022444
  • Fondation Kidonieos :  merc.-lun. : 10 h-13 h 30 et 18 h 30-21 h 30, fermé le mardi, Tél.: +30 2282024598
  • Bibliothèque Kaïrios : horaires : lun.-ven.  8 h 20-15 h 30 et samedi 8 h 30 -13 h 30
Où dîner ?
  • Βalkoni tou Aigaiou, Paléopolis, Tél.+30 22820 41020
  • Lithodomi, Yialos Korthi, Tél.+30 2282061130 & 6973034040, elena.z2008@hotmail.com
  • Mastello, Batsi, Tél.: +30 2282 029198
  • Stou Josef, Pitrofos; Tél.: +30 22820 57670 & +30 6944392672
Où boire un verre ?
  • Capriccio sur le port de Batsi
  • Aporthito, Pitrofos, à côté du restaurant Stou Josef
Que rapporter ?
  • du fromage : Kolitsas, au village Ano Aprovato, Tél.: +30 22820 41020 ⁄ Stavroula Louvari, à Korthi, Tél.: +30 22820 61610 / Nikos Asoutis, à Korthi, Tél.: +30 22820 61304
  • des gâteaux : Firiou, à Gavrion, Tél.: +30 2282071749 / Krinos, à Yialos Korthi, Tél.: +30 2282061230 / Bakelas, au village Kapari / Zaïris, à Messaria, Zaïris Tél.: +30 2282024432
© Belle vue sur la Chora, la capitale des Cyclades © kite_rin / fotolia.com
Retour haut