Washington à vélo

Posté le 26 février 2018 par Olivier
Suivez nos conseils pour découvrir Washington à vélo. © Olivier Bodart
Suivez nos conseils pour découvrir Washington à vélo. © Olivier Bodart
Découvrir Washington à vélo, c'est l'assurance de voir la ville sous un angle différent tout en prenant un bon bol d'air. Pédaler à son rythme et s'arrêter quand on le souhaite – pour photographier un monument emblématique de la capitale des États-Unis ou pique-niquer avec les locaux –, vous permet de découvrir cette ville aussi charmante qu'élégante sans aucun stress. Tous en selle !

Des structures conçues pour les cyclistes

À l’instar de Vélib’ à Paris, Washington D.C. met également à disposition du grand public un système de location de bicyclettes à portée de toute les cartes bancaires, même internationales ! Rouges et très confortables, ces vélos en libre-service portent le nom de Capital Bikesshare et sont un excellent moyen de transport pour visiter Washington D.C.
Dans le centre-ville, le National Mall est devenu le point de départ de nombreuses pistes cyclables, en excellent état et accessibles à tous. Ce réseau permet aux amateurs de petite reine de rallier en toute sécurité l’ensemble des bâtiments et monuments de Washington D.C. depuis le monument en hommage à Abraham Lincoln jusqu'au Capitole, siège du congrès américain.

Les plus beaux monuments de Washington à vélo

Après avoir enfourché votre vélo, cap sur le monument Abraham Lincoln. Le seizième président des États-Unis est représenté assis, le regard fixé sur le Capitole. À côté de cette figure emblématique de l'histoire des États-Unis se trouve le monument de la guerre du Vietnam.

Conseils de pro

  • Pour éviter la foule ou les fortes chaleurs estivales, l'idéal est de faire cette excursion en début de soirée. En plus, tous les monuments sont éclairés !
  • Louez votre vélo à la station de métro Lincoln Memorial.
  • N'oubliez pas de contrôler les freins, de vérifier la pression des pneus et d'ajuster la selle du vélo.
Après une petite accélération à la droite de l’étendue d’eau, rendez-vous au Martin Luther King Jr. Memorial, inauguré par Barack Obama en 2011. L'accès côté Independence Avenue se fait en empruntant un étroit passage entre deux blocs de granit représentant la « montagne du Désespoir », évoquée par Martin Luther King dans son fameux discours I have a dream. L’impressionnante statue, taillée dans une énorme pierre, représente cet idéaliste et activiste les bras croisés.
Out of the mountain of despair, a stone of hope
En poursuivant votre chemin, vous arrivez au mémorial de la Seconde Guerre mondiale avec son jeu de fontaines qui rafraîchit les passants et les cyclistes.
Durant votre balade, l’obélisque du Washington Monument ne quitte pas votre champ de vision et peut être utilisé comme point de repère. Ce monument en marbre, fièrement pointé vers le ciel, culmine à 169 m de hauteur et il est le plus haut monument de Washington D.C. Par respect, aucun bâtiment ne peut désormais dépasser cette hauteur dans le centre-ville. En effet, le monument rend hommage à George Washington, le premier président américain et a été construit entre 1848 et 1888. Pour des raisons de maintenance, les visites sont suspendues jusqu’en 2019.
À quelques coups de pédales du Washington Monument, se trouve le musée national de l’Histoire américaine qui vous accueille sur plusieurs étages pour vous raconter l’évolution de cette nation. Plusieurs salles thématiques (politique, culture, technologie, transport) retracent l’histoire du pays, de la guerre d’indépendance (1775-83) à nos jours. Grand clin d’œil à la salle occupée par une des premières versions du drapeau Made in USA . Ses voisins, le musée d’histoire naturelle et la National Gallery of Art offrent, l’un, une collection impressionnante de trésors naturels et l’autre, un bel échantillon d’artistes américains.
Une petite pause s’impose sur l’herbe pour vous étirer et admirer l’architecture du XIXe siècle du Smithsonian Castle, un château en pierres rouges qui abrite le centre des visiteurs de l’ensemble des musées de Washington. Ce repos est plus que nécessaire avant de vous chauffer les mollets en grimpant les abords du Capitole. Arrivé au sommet, vous pouvez visiter ce centre névralgique de la politique américaine. 
Suivez nos conseils pour découvrir Washington à vélo. © Olivier Bodart
Retour haut