Le Tiny House Movement

Posté le 4 septembre 2018 par Elisabeth
Tiny House sur la route © Guillaume Dutilh
Tiny House sur la route © Guillaume Dutilh
Le Tiny House Movement est né à Portland à la fin des années 1990. Ce mouvement à la fois architectural et social incite à vivre dans de toutes petites maisons. Prônant la simplicité, il a pris son envol au moment de la crise de 2008. (Tout) petit point sur un mouvement fascinant à rebours des idées reçues sur les suburbs américaines.  

Les précurseurs du Tiny House Movement

On attribue l’invention du mouvement à l’auteure américaine Sarah Susanka. En 1998, elle publie en effet son best-seller The Not So Big House, « la maison pas si grande ». Elle y affirme qu'une maison conçue et construite de manière adaptée à sa façon de vivre n'est pas si grande qu'on l'imagine.
Ce concept ne date pourtant pas d’hier. Au XIXe siècle, le poète américain Henry David Thoreau publie Walden ou La vie dans les bois. Il y relate ses deux années passées dans une cabane de 14 m² bâtie de ses propres mains. Une retraite motivée par le besoin de tourner le dos à la civilisation et de se reconnecter à la nature.
En 1987, l’auteur américain Lester Walker publie Tiny Houses or How To Get Away from It All. Là encore, il y est question de micro-maison et d'une vie débarrassée du superficiel. Le livre va jusqu'à proposer le plan d'une Tiny House à réaliser soi-même.
Le livre de Sarah Susanka n'est donc pas le premier mais c'est lui qui lance véritablement le mouvement. Séduite, la mairie de Portland permet aux propriétaires de construire sur leur terrain une deuxième petite maison sans permis de construire. L’objectif : lutter contre le boom urbain. Ils espèrent en effet que ces Tiny House soient louées à des locataires à faible revenu.
blog-etats unis-tiny house movement-micro maison-habitat-architecture-social-logement-portland-oregon-sarah susanka-henry david thoreau
Sarah Susanka, inspiratrice du Tiny House Movement © John Reinan

Loger des personnes à faible revenu

Le Tiny House Movement devient ainsi un mouvement social. Parallèlement, l’architecte Jay Shafer crée la Tumbleweed Tiny House Company en Californie. C'est la première entreprise qui vend des micro-maisons mobiles. Avec d’autres experts, il crée la Small House Society pour faire avancer la recherche et le développement du mouvement à la fois sur les plans architectural, écologique, durable et social.
Car c’est surtout pour loger les personnes à faible revenu et les SDF que les Tiny Houses se sont développées. Des villages et des communautés se sont même créées dans des grandes villes comme Portland, Austin, Washington DC et San Francisco. L’idée est de partager un terrain mais aussi de s’entraider en terme de qualifications et de ressources.
Le mouvement des Tiny Houses croît particulièrement avec la crise financière qui démarre en 2007. Beaucoup d’Américains sont alors incapables de rembourser leurs prêts immobilier et perdent leur maison. Certains se rabattent sur la micro-maison qu’ils remorquent jusqu’à trouver un terrain, un village ou une communauté où s’installer.
blog-etats unis-tiny house movement-micro maison-habitat-architecture-social-logement-portland-oregon-sarah susanka-henry david thoreau
Une Tiny House à Portland - © Tammy

Adapter l'espace à ses besoins réels

Au-delà de l’aspect social, l’idée est de prôner une vie simple et de repenser l’espace en l’adaptant à ses besoins. On réduit l’espace, on le maximise et surtout on partage son expérience, ses plans, ses déboires et ses réussites, notamment via un blog de référence, le Tiny House Blog fondé en 2007 par Kent Griswold.
Côté design, la tendance est aux maisons étroites et hautes pour gagner de la place en hauteur, sous des toits triangulaires. Elles sont principalement en bois ou en matériaux recyclés. L’idée n’est pas de bâtir du provisoire mais du durable que l’on peut déplacer. Du coup, une Tiny House a un statut de caravane ou de mobil-home et on peut l’installer sans avoir besoin de permis de construire…
blog-etats unis-tiny house movement-micro maison-habitat-architecture-social-logement-portland-oregon-sarah susanka-henry david thoreau
Exposition de Tiny Houses, Portland - © Dan David Cook

Vers un nouveau type d'hébergement pour les voyageurs

Du coup, le mouvement s’étend et séduit aussi des professions libérales et des entrepreneurs qui installent leurs cabinets ou leurs bureaux dans des Tiny Houses.Il s’étend aussi dans le domaine du tourisme. En 2013 naît - encore à Portland - le premier hôtel dans des Tiny Houses, le Caravan Tiny House Hotel. Depuis, les initiatives de ce genre se sont développées dans tout le pays. On peut même se marier dans une micro-maison.
photo principale : Une Tiny House sur la route © Guillaume Dutilh
Retour haut