Recette de l'atascaburras

Posté le 1 février 2019 par Sabrina
Atascaburras © Sabrina Cartier
Atascaburras © Sabrina Cartier
Appelé aussi ajo arriero ou ajo mortero manchego, l'atascaburras est une tradition culinaire qui remonte au XVIIe siècle. Selon la légende, la recette aurait été inventée par deux bergers surpris et bloqués par une tempête de neige. Ne disposant que de pommes de terre, d'arêtes de morue et d'huile d'olive (et oui même en situation difficile, on trouve toujours de l'huile d'olive en Espagne !), les deux compères auraient alors décidé d'écraser le tout pour atténuer la dureté des arêtes. Noix et oeufs n'auraient été ajoutés que bien plus tard à la tradition. Ce plat à haute valeur énergétique se cuisine principalement par temps froid, mais pas que !

Préparation de l'atascaburras

Ingrédients pour 4 personnes.
  • 1 kilo de pommes de terre
  • 400g de morue dessalée
  • 50g de noix
  • 2 oeufs
  • 3 gousses d’ail
  • Sel
  • Huile d’olive
  • Eau
  • Persil ou piment doux
blog-espagne-recette-atascaburras-murcie-albacete-ajoarriero-ajomortero
Ingrédients atascaburras © Sabrina Cartier
Temps de préparation: 35 minutes.
  • Lavez les pommes de terre, remplissez une casserole d'eau et faites-les cuire pendant près de 25 minutes.
  • Dans une autre casserole remplie au deux tiers d'eau, faites cuire la morue durant 5 à 8 minutes. (Une partie du jus obtenu sera réutilisée donc ne le jetez pas). Une fois la cuisson terminée, retirez la peau du poisson, les arêtes puis émiettez.
  • Pelez les gousses d’ail et écrasez-les à l’aide d’un mortier. Dans une poêle, ajoutez une cuillère d’huile d’olive et faites-le légèrement revenir. L'huile obtenue pourra être ajoutée à la fin de la recette.
  • Faites ensuite cuire deux œufs durs.
  • Après avoir pelé les pommes de terre, déposez-les dans un saladier. Aplatissez les pommes de terre, puis ajoutez deux pincées de sel, l’ail, les miettes de morue et, tout en remuant, versez peu à peu du jus de poisson jusqu’à obtenir une masse homogène.
  • Présentez alors le mélange dans un petit récipient en terre cuite. Ajoutez un filet d’huile d’olive (c'est ici que l'on peut prendre l'huile où l'on a fait revenir l'ail) et déposez un demi œuf dur et quelques noix éparpillées.
  • Il ne vous reste plus qu’à saupoudrer le tout de piment doux ou d’une touche de persil et le tour est joué !
Le plat est à consommer chaud ou froid selon les goûts. On pourra l'accompagner d'un pain de pays. Personnellement je suis plutôt partisane d'un bon plat chaud. Néanmoins l'atascaburras servi sur de petits toasts en apéro peut aussi être un vrai régal. Alors à vous de choisir !
Atascaburras © Sabrina Cartier
Retour haut