Le Taureau Osborne

Posté le 3 décembre 2018 par Sabrina
Taureau Osborne © Sabrina Cartier
Taureau Osborne © Sabrina Cartier
Si vous êtes déjà venu en Espagne, cette grande silhouette noire vous est très certainement familière... Disséminé sur l'ensemble territoire espagnol, on ne le présente plus... mais peut-être aimerait-on en savoir plus ?  Voici  le fameux Taureau Osborne.

Une ancienne gloire de la pub

J'imagine que comme moi, vous vous êtes certainement demandé d'où venaient ces immenses taureaux aujourd'hui si emblématiques de l'Espagne. Alors voici quelques infos qui devraient ravir les curieux...
Son existence date des années 1950. À cette époque, le groupe Osborne, grandes caves familiales installées dans la région de Cadix, souhaite lancer une grosse opération marketing. Son objectif : promouvoir au niveau national, ses ventes de brandy, connu sous le nom de Veterano. Son idée : créer des panneaux publicitaires impactant le long des routes espagnoles. Le projet est confié à l'agence Azor.
En 1956, c'est Manuel Prieto, directeur artistique et designer, qui propose la première silhouette. Et même si le taureau ne plaît que moyennement à la marque, un premier exemplaire est dressé, en 1957, à Cabanillas de la Sierra, à 55 km au nord de Madrid. Il mesure alors 4 mètres de haut, ses cornes sont blanches et porte le nom de Osborne Veterano. Très vite, les exemplaires se multiplient sur l'ensemble du territoire. Mais leur fabrication en bois supporte très mal les aléas météorologiques. Ils sont donc remplacés par des modèles métalliques d'abord de 7 mètres de haut puis de 14 mètres, ceux que nous connaissons aujourd'hui.
Les années 1970 marquent incontestablement l'âge d'or de ce symbole avec près de 500 exemplaires dans toute l'Espagne.
En 1988, pour répondre à la loi, Ley General de las Carreteras, interdisant les panneaux publicitaires en bord de route, le groupe retire l'enseigne publicitaire Osborne Veterano. Seuls les taureaux noirs lisses se maintiennent.
blog-espagne-taureau-madrid-valdemoro
Taureau de Valdemoro © Sabrina Cartier

Un symbole reconnu comme patrimoine culturel

Après tant d'années passées dans le paysage espagnol, le Taureau Osborne a failli disparaître.
En effet, en 1994, el Reglamento General de Carreteras, organisme chargé des routes, demande cette fois leur retrait définitif. Le mécontentement et la mobilisation générale ne se font pas attendre. Régions, municipalités, artistes, écrivains et associations se manifestent. La région andalouse réagit en les déclarant Bien Culturel. Celle de Navarre adopte une loi pour leur maintien. Et enfin, la Chambre des Députés déclare le Taureau Osborne Patrimoine Culturel et Artistique des villages d'Espagne.
Face à ces divers mouvements, le Tribunal Suprême reconnait finalement, en 1997, l'intérêt esthétique et culturel de la célèbre silhouette pour le pays, bien au-delà de la simple figure emblématique de la marque.
blog-espagne-taureau-guadalajara-osborne
Taureau de Guadalajara © Sabrina Cartier

Un taureau présent aux 4 coins du monde

On compte actuellement 91 Taureaux Osborne en Espagne. Mais saviez-vous que ce symbole est aussi présent dans d'autres pays ? Et oui, le Mexique, le Danemark et, depuis peu, le Japon ont eux aussi leur représentation.
Au Mexique ce sont les exportations de brandy Osborne Magno qui ont amené l'implantation de 60 Taureaux en bord de route. Au Danemark, c'est dans le Superkilen Park que l'on rencontre cette figure espagnole, certes un peu plus petite que l'original, mais tout de même... Pour l'anecdote, sachez que ce sont les habitants du quartier qui ont demandé aux Caves espagnoles son implantation au cœur de leur parc dédié à la diversité culturelle. Et enfin, le petit dernier, mais costaud, a pour nom Black Symbol. Il date de juillet 2018 et se trouve dans le musée d'art contemporain en plein air de Matsunoyama au Japon. Antisismique, sa structure métallique de 10 mètres de haut est certainement la plus résistante jamais construite.

Les 91 Taureaux Osborne en Espagne

  •  23 en Andalousie
  • 14 en Castille et León
  • 13 en Castille-la Manche
  • 11 à Valencia
  • 6 à Aragón
  • 5 en Estrémadure, en Galice et aux Asturies
  • 2 à La Rioja et à Madrid
  • 1 au Pays basque, aux Baléares, aux Canaries et à Melilla
  • Les régions de la Catalogne, de la Cantabrie, de la Murcie et la ville autonome de Ceuta sont les seuls lieux où le fameux taureau brille par son absence.
 
Taureau Osborne © Sabrina Cartier
Retour haut