15 expressions populaires espagnoles

Posté le 8 juin 2018 par Sabrina
Mercado de la Cebada Madrid © Sabrina Cartier
Mercado de la Cebada Madrid © Sabrina Cartier
Quand on débarque en Espagne, certaines expressions de la vie quotidienne peuvent parfois donner du fil à retordre. Je vous ai ici sélectionné une quinzaine d'expressions courantes qui devraient vous permettre d'y voir un peu plus clair au beau milieu des conversations espagnoles !

Exprimer un goût ou un sentiment

Estar más feliz que una perdiz : être super content. Cette expression est née simplement pour sa rime.
Estar hasta las narices : en avoir marre / en avoir ras le bol. Un basique qu'il faut absolument connaître. Exemple : « Estoy hasta las narrices de trabajar tanto ».
No me importa un pepino (autre version ayant le même sens, no me importa un bledo) : je m’en fous.
Ponerse de mala leche : se fâcher. Et une autre expression ressemblante tout aussi utilisée : estar de mala leche : être de mauvaise humeur.
Para chuparse los dedos : du langage là aussi très familier vous vous en douterez, qui reviendrait à dire que c'est délicieux. Exemple : « Esta paella está para chuparse los dedos ! »

Parler de soi ou des autres

blog-espagne-expression-courante-espagnole-madrid
Marché San Antón Madrid © Sabrina Cartier
Poner verde a alguien : critiquer quelqu’un.
Estar como una cabra : être fou en langage familier, ce serait comme « être cinglé » en français.
Estar hecho un toro : être fort physiquement, être costaud. Et oui, là encore une expression 100 % ibérique, qu'on peut employer pour parler de Rafa Nadal par exemple.
Quedarse en blanco : ne pas savoir quoi dire. Exemple : « Me he quedado en blanco ».

Épater ses amis

blog-espagne-expression-courante-espagnole-madrid
Mercado de la Cebada La Latina © Sabrina Cartier
Dar la vuelta a la tortilla : renverser la situation. Il s'agit d'une expression on ne peut plus espagnole avec sa fameuse tortilla !
Encontrar tu media naranja : trouver l’âme-sœur . Tiens ça ne vous rappelle pas les orangers de l'Andalousie celle-ci  (?).
Meter la pata : faire une gaffe, commettre une erreur. À titre d'exemple, vous êtes au courant de quelque chose que vous ne devriez pas dire mais cela vous échappe, vous diriez alors : « he metido la pata ».
Montar un pollo (ou encore armarse la marimorena, cette deuxième moins courante) : faire un scandale, ou plus clairement foutre le bordel. Là encore un très grand classique !
Ponerse las pilas : magne-toi, dépêche-toi. À employer pour les retardataires...Tener memoria de pez : avoir la mémoire courte. Cette dernière espressions est ma favorite.
photo principale : Mercado de la Cebada Madrid © Sabrina Cartier
Retour haut