Toutes nos destinations

Le blog

Blog Egypte

Bulles d'Égypte : la revue TokTok

La revue Tok Tok, nouvelle venue dans le monde de la BD égyptienne. © TokTokMag
La revue Tok Tok, nouvelle venue dans le monde de la BD égyptienne. © TokTokMag

Par Isabelle

30 janv. 2020

La revue TokTok est née au moment de la révolution égyptienne de 2011 pour promouvoir les auteurs de bande dessinée Égyptiens. Une ambition qui ne va pas sans quelques difficultés, notamment pour financer la conception et la diffusion de chaque nouveau numéro.
La revue TokTok est née en janvier 2011, le même mois que la révolution égyptienne. Sous la plume poétique de ses auteurs, perce un doux sarcasme vis-à-vis des petits combats de la vie quotidienne au Caire. Embouteillages, harcèlement sexuel, service militaire… tout y passe.

Pourquoi la revue s'appelle-t-elle TokTok ?

Ses auteurs voulaient un nom qui évoque les rues du Caire. Ils ont donc choisi i, un nom qui en plus est facile à retenir et percutant.

La genèse du projet

L'idée de faire un livre collectif circulait depuis longtemps parmi les dessinateurs du Caire. Personne cependant ne voulait prendre la responsabilité de l'éditer ! C'est alors que les 5 artistes Shennawy, Makhlouf, Andeel, Hicham Rahmah et Tawfik s'emparent du projet. L'un d'entre eux, Shennawy, a l'idée géniale de ne pas brusquer les choses. Il commence par mettre au point l'identité visuelle d'une revue, sa maquette de couverture et son logo. Avec ces premiers éléments, il démarche alors d'autres dessinateurs qui non seulement se laissent convaincre mais proposent aussi leur piste pour améliorer le projet. TokTok est née !
C'est Shennawy lui-même qui, avec quelques collaborateurs, financent les cinq premiers numéros. Et c'est encore lui, qui se démène pour trouvez des partenaires financiers. Chaque nouveau numéro est un défi, en particulier au moment de sa diffusion. Pour éviter les réseaux traditionnels, ses auteurs n'hésitent pas à voyager en dehors du Caire. Ils pratiquent aussi la politique du troc avec leurs homologues d’autres pays arabes, au Liban, en Tunisie et au Maroc.
Une planche de la revue TokTok © TokTokMag

TokTok, revue engagée ?

La revue a permis de créer une scène indépendante de bande dessinée au Caire. Aujourd'hui, le festival CairoComix au Caire réunit chaque année des auteurs de bande dessinées Égyptiens ou étrangers, pour échanger sur leurs expériences. TokTok a aussi inspiré des projets similaires, en Tunisie et au Maroc notamment.
Si l'on peut parler d'une revue engagée, ce n'est pas tant dans le sens politique. La revue est d'abord engagée au niveau artistique et au niveau social. Ses auteurs veulent en effet casser les tabous et porter un autre regard sur la société d'Égypte.
Impertinence et liberté de ton sont la signature de la revue TokTok © TokTokMag
  
Nos 6 idées de voyage

Egypte

Bienvenue sur le nouveau site de Comptoir des Voyages

Naviguez dès maintenant au sein de cette nouvelle version et vivez l'expérience Comptoir des Voyages

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.