Les vieilles américaines de La Havane

Posté le 28 mai 2018 par Elisabeth
Vieilles Américaines dans le centre de La Havane © Elisabeth Blanchet
Vieilles Américaines dans le centre de La Havane © Elisabeth Blanchet
Qui n’a pas rêvé de longer le Malecon à La Havane à bord d'une vieille voiture américaine ? Il s’agit d'un souhait tout à fait réalise car on trouve ces voitures de collection à chaque coin de rue et beaucoup sont des taxis. Mais tant qu’à faire, pourquoi ne pas s’offrir un véritable road trip et vivre au rythme d’un Cuba d’autrefois, ponctué d'étapes charmantes, vintage et sympathiques.

Témoins du Cuba des années 1950

Pourquoi tant d'anciennes voitures américaines circulent encore à Cuba ? Vous vous poserez forcément la question en voyant ces Chevy, Buick et autres Pontiac vrombir sur le Malecon. La réponse est simple. L’importation de voitures s’est arrêtée en 1953 avec la révolution. Elle a repris des année plus tard, mais au compte-goutte et avec des modèles plutôt soviétiques qu’américains.
Alors qu’ont fait les Cubains de leurs vieilles bagnoles américaines ? Ils les ont chéries, entretenues pour qu’elles durent, comme un trésor du passé increvable. Et ils ont bien fait ! Aujourd’hui, ces vieilles bourlingueuses font partie du décor de La Havane et des autres grandes villes cubaines. Elles sont aussi prisées par les touristes et les Cubains eux-mêmes à l’occasion d’événements particuliers.
blog cuba - cuba - la havane - voiture - americaine - vieille americaine - taxi - route - balade
Vieille Américaine devant l'Hotel Nacional, La Havane © Elisabeth Blanchet
blog cuba - cuba - la havane - voiture - americaine - vieille americaine - taxi - route - balade
Vieille Américaine dans une rue de La Havane © Elisabeth Blanchet

Balades et road trips à bord d'une vieille américaines

Il est assez simple de faire un petit tour à bord d'une vieille américaine. Depuis quelques années, les Cubains sont en effet autorisés à prendre des passagers étrangers dans leurs voitures. Du coup, de plus en plus de propriétaires de vieilles américaines les utilisent comme outils de travail. Vous pouvez par exemple en héler une aux abords de l’hôtel Nacional et discuter directement le prix avec le chauffeur en fonction d’où vous souhaitez aller et pour combien de temps. Comptez en moyenne 10 CUC (env. 8,50 € en mai 2018) par heure, un peu plus si vous souhaitez vous assurer les services d’un guide.
Vous pouvez aussi réserver une balade au moment de la conception de votre voyage à Cuba. Demandez à votre conseiller de vous aider car ils existent des dizaines de balades possibles sur des thèmes très variés. J'ai beaucoup aimé la balade axée sur une découverte de La Havane dans les années 1950 et celles autour des cocktails de Cuba. La balade sur les traces d’Ernest Hemingway est aussi une très bonne idée. Le grand écrivain américain avait du goût : les bars de la Bodeguita del Medio ou Le Floridita, sa belle demeure de La Finca la Vigia…
Enfin, si vous voulez sortir de La Havane et passer plus de temps dans une vielle américaine, il existe aussi la possibilité de partir un ou plusieurs jours vers les plages de Varadero ou vers Vinales ou encore la province de Matanzas. Mais gare aux secousses et attention aux dos fragiles… Les amortisseurs laissent parfois à désirer et sur une longue distance, l’aventure vieille américaine peut devenir fatigante…
blog cuba - cuba - la havane - voiture - americaine - vieille americaine - taxi - route - balade
Vieille américaine à la plage © Elisabeth Blanchet
photo principale : Vieilles Américaines dans le centre de La Havane © Elisabeth Blanchet
Retour haut