Balade dans le temps à Trinidad

Posté le 28 mai 2018 par Elisabeth
Danse dans les rues de Trinidad © Elisabeth Blanchet
Danse dans les rues de Trinidad © Elisabeth Blanchet
Trinidad est un véritable musée vivant. On y déambule comme dans un décor de cinéma… sauf que personne ne crie « Coupez ! » à la fin d’une séquence et que le spectacle continue. Pour en profiter au maximum, suivez ces quelques conseils d’étapes et de pauses.

Une ville coloniale du XVIe siècle

Commencez d’abord par arpenter les beaux pavés de cette petite ville coloniale. Après Baracoa et Bayamo, Trinidad est la troisième cité fondée à Cuba par Diego Velázquez en 1514. Trinidad profite dans un premier temps de l'or, qui abonde dans la région. À la fin du XVIe siècle toutefois, les mines sont épuisées. La ville se tourne alors vers la culture de la canne à sucre. Les quelques familles espagnoles qui sont restés font venir des esclaves et le commerce du sucre bat son plein.
Pour en savoir plus sur l'histoire de Trinidad, franchissez la porte du Museo Histórico Municipal (adresse : Simón Bolívar 423). La muséographie est un peu vieillotte mais le musée n'en reste pas moins très intéressant. Il est de plus situé dans une vieille bâtisse surplombant la petite ville.
blog cuba - cuba - trinidad - ville - canne a sucre - histoire - danse - musee
Centre de Trinidad, les rues pavées © Elisabeth Blanchet

Culture et adresses gourmandes

Continuez votre déambulation et laissez-vous tenter par un paladar. Le choix est vaste. Vous pouvez ainsi franchir le pas d'un établissement tenu par un particulier, qui vous propose de partager sa table. Pour une valeur sûre, optez pour le Vista Gourmet (adresse : Callejón de Galdós). Sa superbe terrasse est très courus et ses poissons et fruits de mer savoureux.
Retour sur les pavés, les romantiques aimeront se balader dans les pièces, les couloirs et les allées du Museo Romantico (adresse : Calle Cristo 52). Il s'agit d'une ancienne maison de maître de 1740. Autre musée témoin du passé riche et grandiose de Trinidad, le Museo de Arquitectura Trinitaria (adresse : Plaza Mayor - Lato Rispalda 83).
Petite halte au Café Don Pepe pour un thé, un café ou carrément l’apéro… En tout cas, c’est le moment d’un remontant. Car autant le jour, Trinidad est paisible, autant la nuit, la ville se métamorphose ! Ainsi, des groupes jouent jusque tard dans la nuit et on danse à chaque coin de rue, préparez-vous !
blog-cuba-trinidad-1
Trinidad © Elisabeth Blanchet

Que faire dans les environs de Trinidad ?

Trinidad, c’est aussi une campagne charmante alentour, tapissée de champs de cannes à sucre. Ne manquez pas la vallée de los Ingenios, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Pour la visiter, vous pouvez monter à bord d'un adorable petit train à vapeur. Ce dernier vous permet de traverser la vallée. Il vous emmène jusqu'à l'hacienda Iznaga que vous pouvez aussi visiter.
Les amateurs d’activités en plein air et de plage ne seront pas déçus non plus. On peut par exemple louer un vélo et rejoindre facilement la longue Playa Ançon. Il est aussi possible de réserver une balade à cheval dans les environs de Trinidad.
blog cuba - cuba - trinidad - ville - canne a sucre - histoire - danse - musee
Champs de canne à sucre © Elisabeth Blanchet
Retour haut