Montréal à vélo

Posté le 22 mai 2018 par Olivier
À Montréal en vélo, on dépasse les autos. © Maridav / fotolia.com
À Montréal en vélo, on dépasse les autos. © Maridav / fotolia.com
Montréal est dans le top 20 des villes les plus cyclables du monde. Il faut dire que la métropole du Québec a su se doter de kilomètres de pistes cyclables. Les Montréalais peuvent ainsi se déplacer à vélo très facilement et en toute sécurité. À votre tour, je vous invite à enfourcher votre bicyclette pour découvrir Montréal à vélo. Voici 3 balades idéales pour les fans de petite reine.

Des vélos en libre-service

Un système de location de bicyclettes a été installé aux quatre coins de Montréal. Surnommé Bixi, les 5000 bicyclettes à disposition de tous n’attendent que votre carte bleue pour vous offrir une liberté absolue de mouvements et arpenter les rues, tel un Montréalais.

En selle le long du canal de Lachine

Au sud du centre-ville, à l’abri du bruit des klaxons, les berges du canal de Lachine offrent une option de balade exceptionnelle. Cette autoroute cyclable longent les deux rives du canal sur des dizaines de kilomètres. La station Bixi Basin/Richmond permet de prendre un vélo en libre-service. Pour la petite histoire, sachez que la piste cyclable du canal Lachine est la première piste aménagée à Montréal.
Les cyclistes évoluent facilement à travers des paysages bucoliques ou plus urbains, rappelant le passé industriel de Montréal. De nombreux espaces verts de toutes tailles se succèdent durant cette balade. Ils représentent autant de haltes sympathiques pour une pause ou un pique-nique. Vous pouvez également choisir de vous arrêter à la microbrasserie McAuslan (mcauslan.com | 5080 St-Ambroise). Sa terrasse ouvre sur le canal et ses bières sont savoureuses.
blog-canada-montréal-lachine
Balade bucolique le long du canal de Lachine © Olivier Bodart (@beatit!)

Architecture et petite reine

Cette balade commence également au début du canal de Lachine dans le centre-ville. À partir du vieux-port, empruntez l’avenue Pierre Dupuy, dans le quartier de la Cité du Havre. Ne manquez pas d'admirer le complexe moderne d’habitation Habitat 67. Il a été construit pour l’Exposition Universelle de Montréal en 1967. Au bout de l'avenue, prenez le pont de la Concorde pour rejoindre l'autre rive du fleuve Saint Laurent.
Cap sur le parc Jean-Drapeau. Il se compose de deux îles qui ont accueilli l’Exposition Universelle de Montréal, en 1967. Aujourd’hui, le parc est très fréquenté par les Montréalais qui adorent s'y divertir et s'y ressourcer.
Des deux îles du parc, l'île Sainte-Hélène – également accessible en métro – est ma préférée. Elle abrite la Biosphère et son architecture futuriste, autrefois pavillon des États-Unis et aujourd'hui musée de l'environnement. Autres incontournables de l'île Sainte-Hélène : le musée Stewart et La Ronde, aux 40 manèges et attractions. Enfin, si le temps le permet, les amateurs de musiques électroniques se retrouveront au Piknik électronique. Organisé chaque dimanche de l'été, il permet de danser au rythme des derniers styles musicaux.
La petite sœur de l'île Sainte-Hélène a pour nom Notre Dame et elle est née à la demande de l’Exposition Universelle de 1967. Entièrement artificielle, cette île accueille le fameux circuit de formule 1 Gilles-Villeneuve que vous pouvez arpenter en vélo et l’ancien bassin olympique pour l’aviron et le canoë. À partir de là, le retour vers le centre-ville de Montréal se fait en empruntant le pont « Victoria ».
blog-canada-montréal-saint-hélène-québec
La Biosphère défie les perspectives sur l'île Saint Hélène © Olivier Bodart (@beatit!)

Le centre-ville en roue libre

Pour les fanatiques des montées et des descentes, le  centre-ville permet de faire votre dose annuelle d’exercices tout en peaufinant votre connaissance sur l’histoire et la culture de Montréal.
Avant de louer votre deux-roues, faites un crochet par le marché Bonsecours et la place Jacques-Cartier. Magnifique ! À proximité, à côté du centre des Sciences de Montréal, vous trouverez la station Bixi de Saint Sulpice). Enfourchez l'un des vélos proposés en libre-service et mettez le cap vers la somptueuse basilique Notre-Dame de Montréal en passant par la rue Saint Sulpice.
Continuez votre balade rue Saint Urbain. Vous arriverez bien vite sur la place des Arts, où se trouvent le théâtre du Nouveau Monde et le musée d’Art contemporain. En été, la place est idéale pour vous rafraîchir et vous amuser grâce aux fontaines qui bordent le musée.
Roulez jeunesse !
Les rafraîchissantes fontaines du musée d'Art contemporain © Olivier Bodart (@beatit!)
photo principale : À Montréal en vélo, on dépasse les autos. © Maridav / fotolia.com
Retour haut