5 petits secrets de Vancouver

Posté le 19 avril 2018 par Olivier
Coal Harbour à Vancouver © alpegor / fotolia.com
Coal Harbour à Vancouver © alpegor / fotolia.com
En 2017, Vancouver arrivait 3e au classement des villes les plus agréables du monde établi chaque année par The Economist. Il faut dire que cette métropole de l'Ouest canadien bénéficie d'un cadre naturel extraordinaire, entre océan Pacifique et montagnes, et d'un dynamisme hors pair. Je vous invite à découvrir aujourd'hui les petits secrets de Vancouver, des lieux moins connus que Granville Island ou le quartier historique de Gastown, qui charmeront pour leur photogénie et leur côté insolite.
1

Une orque en pixels

Depuis 2010, un imposant animal aquatique s’est installé en dehors de son habitat naturel, le long de la côte de Vancouver. Il s'agit d'une orque conçues par l'auteur de Génération X, Douglas Coupland, à l'aide de mille petits carrés figurant des pixels. L'orque est équipée de leds qui illuminent le mammifère numérique à la nuit tombée. La statue, que l'on aime ou que l'on déteste, a le mérite d'interroger le monde et ses grands bouleversements, à l'ère du tout numérique.
blog-canada-vancouver-convention-center
Réel ou numérique ? Quel monde allez-vous choisir ? ©vancouverconventioncentre.com
2

Des géants colorés

Connaissez-vous les artistes brésiliens OsGemeos ? En 2014, les jumeaux graffeurs ont réalisé à la demande de la municipalité de Vancouver une superbe fresque murale sur Granville Island. Ils ont donné naissance à 6 géants de 23 m de haut, habillés de vêtements aux couleurs de l'arc-en-ciel. Ces géants, peints sur les silos à béton de la centrale Ocean Concrete, font aujourd'hui partie intégrante du paysage urbain de Vancouver et on vient de très loin pour les photographier.
blog-vancouver-colombie-britannique-granville
Les bons gros géants de Granvile Island © fsmarvi
3

Une horloge qui fume

Dans la partie historique de la ville de Vancouver, le quartier de Gastown intéresse pour ses bars et ses boutiques à l’atmosphère du passé. Mais saviez-vous que sous les pavés de la ville court un important système de canalisations dans lesquelles circulent de la vapeur qui alimentent une usine d’énergie ? À la sortie d’une de ces canalisations, la ville de Vancouver a installé, en 1977, une horloge en style ancien qui crache désormais, tous les quarts d’heure, un peu de fumée. Cette attraction est incontournable car il n’existe que 6 autres horloges à vapeur dans le monde.
blog-canada-vancouver-clock
Vancouver possède l'une des seules horloges à vapeur du monde. © craig macintosh
4

Un antiquaire d’un autre genre

Situé à une nouvelle et secrète adresse, l’antiquaire Salmagundi West surprend par son originalité. La sélection pointue d’objets anciens et souvent insolites, provenant du monde entier, s’apparente à un véritable coffre aux trésors. Les meubles, les photos, les cartes postales, les poupées et autres manifestations du passé donne aussi des airs de vieux grenier de l’époque victorienne organisé par un maniaque du nettoyage. À ne pas manquer.
5

Une cousine de La Petite Sirène

Symbole de Copenhague, La Petite Sirène est une sculpture réalisée en 1913 par Edvard Eriksen et installée sur un rocher dans le port de la capitale danoise. Depuis 1972, La Petite Sirène a une cousine canadienne. Si vous pas vous mènent au Stanley Park, vous croiserez certainement la statue de l'artiste d'origine hongroise Elek Imredy baptisée Girl in a Wetsuit et ne manquerez pas de constater sa ressemblance avec statue de Copenhague. À noter toutefois que la version canadienne de la sirène n'a pas de queue de poisson, mais a pris la précaution d'enfiler un costume de plongée.
blog-canada-vancouver-stanley-park
Cherchez la version canadienne de la sirène de Copenhague à Stanley Park © connie_sf
Coal Harbour à Vancouver © alpegor / fotolia.com
Retour haut