Littérature du Brésil

Posté le 28 décembre 2017 par Rodrigo
La littérature du Brésil, expression ultime des couleurs et saveurs de ce vaste pays, est peu connue internationalement. Voici donc la liste des plus grands romans brésiliens, anciens et contemporains, à lire avant votre voyage au Brésil ou à glisser dans votre valise avant de partir…
1

Eles eram muitos cavalos de Luiz Ruffato

titre français : Tant et tant de chevaux
Ruffato est le fer de lance de la nouvelle génération d'auteurs brésiliens. Auteur littéraire reconnu et traduit, il construit à travers toute son oeuvre un projet de description de la vie des travailleurs pauvres au Brésil
Tant et tant de chevaux, le roman qui l'a fait connaître du grand public, est aussi celui de São Paulo. Les tableaux d'une journée dans la mégapole se multiplient, les personnages se croisent sans se connaître, l'écriture est éclaté… et le roman tout entier révèle la course effrénée des habitants de la plus grande ville d'Amérique latine.
blog Brésil roman littérature brésilienne Luiz Ruffato
Luiz Ruffato, à l'occasion de sa venue au salon du Livre de Paris en 2015
2

O filho eterno de Cristovão Tezza

titre français : Le Fils du printemps
Cristovão Tezza vit à Curitiba. Traduit dans dix langues et paru en France en 2009, son roman Le Fils du printemps, lui a valu de nombreux prix parmi lesquels le Prix São Paulo du meilleur livre de l’année 2008.
Le roman est celui d'un père et de son fils trisomique. Ancien hippie et écrivain raté, le père vit aux crochets de son ex-femme. La naissance de Felipe atteint du syndrome de Down va bouleverser son existence et le forcer à grandir. Plus que l’histoire d’un enfant anormal, il y a ici une belle réflexion sur la paternité et la maturation d’un point de vue sur le rôle d’un père, sans aucune trace de sentimentalisme ou de commisération.
3

A hora da estrela de Clarice Lispector

titre français : L'Heure de l'étoile
Née en Ukraine dans une famille juive ayant rejoint le Brésil deux mois après sa naissance, Clarice Lispector a écrit plusieurs romans et deux  nouvelles.
Le roman L'Heure de l'étoile conte avec une cruelle ironie et une infinie tendresse, la trajectoire fulgurante et l'étrange apothéose d'une jeune fille égarée entre la mort et la vie.
4

Dom Casmurro de Machado de Assis

titre français : Dom Casmurro et les yeux de ressac
Paru en 1899, Dom Casmurro et les yeux de ressac est signé du plus grand auteur brésilien du XIXe siècle. De J.M. Machado de Assis (1839-1908), l'Autrichien Stefan Zweig disait en effet qu'il était un « conteur né ». Ses romans et nouvelles regorgent d'ironie et de folie et s'amusent à déjouer l'apparence de faits.
Dom Casmurro est un chef-d'œuvre sur la jalousie, le soupçon, la trahison. L'auteur y raconte les tracas et les bonheurs d'un adolescent, Bentinho, voué à la prêtrise par une mère aimée et pieuse, dans le Rio languide du second Empire brésilien. Amoureux de Capitou « aux yeux de ressac », il finira par l'épouser malgré la pression familiale, et tout finira mal, puisque Bentinho, devenu l'avocat Santiago, s'avérera un pathétique jaloux.
5

A morte e a morte de Quincas Berro Dágua de Jorge Amado

titre français : Les Deux Morts de Quinquin-la-Flotte
Pour d'innombrables lecteurs, l'œuvre de ce romancier, traduite en plus de quarante langues, est devenue synonyme de Brésil.
Dans Les Deux Morts de Quinquin-la-Flotte, Quincas, un fonctionnaire banal et père de famille conventionnel, a choisi la vie de bohème. Il est comme mort pour les siens. Lorsqu'il vient à mourir pour de bon, la famille essaye en vain de récupérer son cadavre. À la fois drame réaliste et conte philosophique, la nouvelle est empreinte d'un humour ravageur et irrésistible.
6

Grande Sertão: Veredas de Guimarães Rosa

titre français : DiadorimDiadorim, l'unique roman de João Guimarães Rosa (1908-1967), est publié en 1956.Le sertão, vaste région semi-aride de l'intérieur du Brésil, est vu et vécu comme un personnage et non pas comme un paysage à décrire. Dans un immense monologue, Riobaldo, vieux propriétaire terrien âgé, raconte sa jeunesse aventureuse à un intellectuel issu de la ville. Apparu par hasard dans sa fazenda de l’intérieur de Minas Gerais, dans la haute vallée du fleuve São Francisco, ce narrateur inconnu serait venu enquêter sur le monde du sertão en cours de disparition.
© photo principale : Real Gabinete Português de Leitura
Retour haut