Santo André, sur la plage abandonnée

Posté le 7 mars 2018 par Olivier
Santo André offre 13 km de plage. ©Alexandra Aranovich
Santo André offre 13 km de plage. ©Alexandra Aranovich
Je vais vous parler de l'un des secrets les mieux gardés de la région de Bahia : Santo André. Ce village situé près de la ville de Santa Cruz Cabrália est festonné d'une plage somptueuse qui à elle seule vaut le détour. Mais la plage n'est pas l'unique atout de ce lieu cher à l'histoire du Brésil, loin s'en faut.

Une plage au cœur de l'histoire brésilienne

C'est dans la région de Santo André qu'ont débarqué les premiers colons portugais. Le 22 avril 1500, le navigateur portugais Cabral, en route pour les Inde, découvre une terre qu'il baptise Terre de la Vraie Croix (Vera Cruz) et qui sera renommé Santa Cruz (terre de la Sainte Croix).
D'abord installée sur les rives du río Mutari, les premiers occupants se déplacent ensuite quelques kilomètres au sud, aux abords des fleuves João de Tiba et Santo Antônio, qui se jettent dans l'océan Atlantique à proximité de Santo André. Un bel endroit pour débuter la construction d’une nouvelle nation.
blog Brésil – Santa Cruz de Cabralia – traversée du fleuve João de Tiba
Au milieu de la mangrove, sur le fleuve João de Tiba © Alexandra Aranovich
blog Brésil – plage de Santo André
La plage de Santo André, rebaptisée plage du 7 à 1 © Alexandra Aranovich

L'aventure au bout du chemin

Pour rejoindre Santo André, une plage très appréciée par les Brésiliens en quête de nature et d'authenticité, il vous faut d'abord rejoindre la petite ville de Santa Cruz Cabrália. Un ferry (ligne BA-001) vous permet de traverser ensuite le fleuve João de Tiba pour débarquer sur l'autre rive, bordé de mangrove et de mata atlântica. De là, il faut encore parcourir la distance qui vous sépare du village de Santo André et de sa plage, soit 8 km que vous pouvez faire en taxi.
Santo André n'est habité que par 900 personnes et donne l'impression d'être arrivé au bout du monde. Sa rue principale, « Avenida Beira-Mar », ne quitte pas l'océan des yeux… pour notre plus grand bonheur. Mieux vaut être prévenu : le village ne possède pas de centre-ville (seulement deux rues principales en terre), pas de distributeurs automatiques de billets et juste le minimum requis de commerces. Le charme est ailleurs…
 

La plage du 7 à 1

La plage de Santo André a un son moment de gloire en 2014, durant la Coupe du monde. La sélection nationale allemande, dont le camp de base était situé à proximité avait coutume de venir se détendre à Santo André. Le 8 juillet, l'Allemagne inflige une sévère défaite au Brésil en demi-finale par 7 buts à 1. Santo André a depuis été rebaptisée localement la plage du 7 à 1 !

Que faire à Santo André ?

Faites le plein de nature dans un environnement privilégié : balade le long des 13 km de plage, randonnée dans la forêt tropicale, sortie équestre sur les rives du João de Tiba. J'ai particulièrement aimé la découverte du village à vélo, l'excursion en voilier en haute mer et le kayak à travers les mangroves.

Mon conseil pour se fondre dans le décor

Joignez-vous aux villageois à l'occasion de leur session quotidienne d'aquagym dans le João de Tiba.
blog Brésil – Santo André et Santa Cruz Cabralia – fruits de mer
Les crustacés, spécialité locale © Alexandra Aranovich
Malgré son calme apparent, Santo André s’anime également, mais seulement durant quelques mois de l’année. En décembre, ne manquez pas le Festival de la langouste ou encore le tournoi de pêche sportive et professionnelle qui remplissent les quelques hôtels, bed and breakfasts et restaurants de visiteurs du monde entier.
La délicieuse cuisine locale est également une activité en soi. La région est fameuse pour ses délicieux fruits de mer. Dans les menus et sur les tables des quelques restaurants locaux se retrouvent donc les langoustes, les homards, les crevettes de toutes les tailles et autres poissons frais en provenance directe des rivières et de l’océan avoisinants.
Dans les alentours, la venue, principalement au début du mois d’octobre, de dizaine de tortues marines offre un spectacle inoubliable. Ces mammifères profitent des conditions idéales pour se reproduire dans un écosystème préservé.Les Portugais ont été les premiers à découvrir la région sauvage de Santa Cruz Cabrália, à votre tour maintenant !
photo principale : Santo André offre 13 km de plage. © Alexandra Aranovich
Retour haut