Les chutes d'Iguaçu

Posté le 10 janvier 2018 par Céline
Les chutes d'Iguaçu côté argentin
Les chutes d'Iguaçu côté argentin
Les chutes d'Iguaçu, inscrites au patrimoine naturel de l'UNESCO depuis 1984, sont l'un des plus merveilleux sites du Brésil. Appelées Foz do Iguazu en brésilien, littéralement « l'embouchure des grandes eaux », les chutes se visitent aussi bien depuis le Brésil que depuis l'Argentine. Céline a testé les deux et nous rend son verdict.

Les chutes d'Iguaçu en chiffres et en bref

Situé à la frontière du Brésil, de l'Argentine et du Paraguay, le parc national brésilien fut créé en 1939, quelques années après celui de l'Argentine.
La visite de ce site vaut incontestablement le détour : les cataractes d'Iguaçu sont composées de 275 chutes et s'étalent sur 3 km de large et des hauteurs de 80 m. Elles dépassent les chutes Victoria et celles du Niagara. Je vous conseille d'y aller sur un week-end de 3 jours pour profiter de 2 jours entiers sur place.

Visiter les chutes D'IGUAÇU

Rendez-vous sur l'abécédaire du Brésil, à I comme Iguaçu

Les chutes d'Iguaçu, côté brésilien ou côté argentin ?

Entre le côté brésilien et le côté argentin, le spectacle des chutes d'eau est total. L'idéal est de commencer par le côté brésilien, plus court, mais qui vous permettra de contempler les chutes dans leur ensemble. Tandis que le côté argentin vous emmènera au cœur du spectacle alternant vues panoramiques et proximité de certaines chutes d'eau telle que la plus célèbre et la plus impressionnante : la Garganta del Diablo (la Gorge du Diable).
La visite des chutes d'Iguaçu du côté brésilien s'accompagne agréablement du Parque das Aves (parc des Oiseaux). Situé en face de l'entrée du parc national d'Iguaçu, le parc abrite de nombreuses espèces d'oiseaux, de plantes, de reptiles, de papillons représentatives de la biodiversité locale. Évoluant dans une magnifique végétation, vous pourrez admirer tous ces oiseaux aux multiples couleurs et même rentrer dans les enclos des ararinhas ou encore des toucans, symboles d'Iguaçu. Et si le temps vous le permet, vous pouvez aussi rajouter la visite du barrage de l'usine hydroélectrique d'Itaipu de l'autre côté de la frontière du Paraguay.
Les chutes d'Iguaçu côté argentin
 
© photo principale : Patrick Le Floc'h © photos articles de haut en bas : Terra Patagonia
Retour haut