Votre sélectionVotre sélection (0)

Voyages Zanzibar et les îles - Tanzanie

  • Tanzanie
    • Zanzibar, un nom qui sonne exotique à nos oreilles et qui évoque instantanément des images de plages idylliques qui font face à l'océan Indien. Si ses paysages de Blue Bay ou de Nungwi sont bien à la hauteur de leur réputation, ils ne sont pas l’unique richesse de l’archipel, situé à 40 km de la Tanzanie. Lire la suite... 

      Zanzibar est un point de rencontre entre Afrique, Inde, Europe et Arabie : un creuset de cultures métissées. La bien nommée « île aux épices » affiche fièrement sur ses étals et dans les assiettes des parfums tantôt doux, tantôt épicés, vanille africaine et piment indien. Stonetown, cité inscrite au Patrimoine mondial de L'Unesco recèle de superbes édifices aux influences culturelles diverses. Ses portes en bois sculpté et aux peintures craquelées par l’air iodé lui confèrent un charme unique, comme hors du temps.
  • Selous et Sud
  • Serengeti et Nord
  • Zanzibar et les îles
    • Voyage Tanzanie Zanzibar et les Îles
    • Voyage Tanzanie Zanzibar et les Îles
    • Voyage Tanzanie Zanzibar et les Îles
    • Voyage Tanzanie Zanzibar et les Îles
Nos voyages Zanzibar et les îles (6)

Quelques suggestions
Plus de suggestions
Voyages famille Zanzibar et les îles Voyages de noces Zanzibar et les îles Plus de voyages de noces Zanzibar et les îles
Demander un devis

    Idées associées


hébergements Tanzanie

Bien préparer son voyage à Zanzibar

Partir dans cet archipel de l’océan Indien, face à la côte de la Tanzanie, c’est faire 13 à 15 heures de vol pour arriver à plus de 7 000 km de Paris, sur la côte orientale de l’Afrique. On y trouve trois îles principales : Unguja, Pemba et Mafia.

Le décalage horaire est facile à supporter puisqu’il faut rajouter une heure en été et deux en hiver. Il est prudent de disposer de shillings tanzaniens et de dollars américains car, en-dehors des grands hôtels, les cartes bancaires sont peu acceptées. La langue officielle est le swahili mais on parle l’anglais pratiquement partout.

La circulation n’est pas des plus fluides. Dans Stonetown, la marche à pied s’impose. Si l’on n’est pas pressé et qu’on ne craint pas de voyager à l’étroit, le dala-dala dessert les principaux villages. Le bus est une autre solution mais on peut aussi louer un petit 4x4 en sachant que l’on conduit à gauche.

DANS VOTRE VALISE

Pour les saisons des pluies (avril-mai et octobre-novembre), il faut prévoir un imperméable et des bottes en plus des vêtements légers et couvrants (cuisses, épaules). Le maillot de bain doit être décent, évitez les bikinis. Pour marcher dans l'eau sans surveiller les oursins, une paire de chaussures en plastique est bien utile. On pensera également au chapeau, casquette, crème solaire, et on prévoira une lampe torche pour les éventuelles coupures de courant et un adaptateur électrique.

QUAND PARTIR ?

À Zanzibar, le climat est équatorial avec deux saisons de pluie. Celle des grandes pluies, masika, s’étend de mars à fin mai. La plus petite, mvuli, a lieu de mi-octobre à début décembre. Entre les deux, c’est la saison sèche de juin à octobre. Février est le mois le plus chaud alors qu’août est le plus frais mais il fait toujours entre 23 et 30°C. De juin à août, c’est la haute saison avec un temps frais et sec. De septembre à février, le temps est chaud et dès la fin du mois d’octobre, les ondées et le vent sont plus fréquents. Chaque année en février, a lieu le Sauti za Busara, l’un des plus grands festivals d’Afrique de l’Est de musique swahili.

CINQ RAISONS DE VOYAGER À ZANZIBAR

Les plages. Les plages de Zanzibar sont toutes paradisiaques : lagon immense, eau cristalline, sable fin très blanc. De véritables cartes postales qui prennent vie.
Un mélange de cultures. Stonetown est un mélange d’habitations d’origines bantoue, arabe et indienne. Un métissage de plusieurs siècles qui reste unique en Afrique.
Du soleil toute l’année. À Zanzibar, il fait presque toujours beau. De juin à août ou de décembre à mars, le climat est frais et sec.
Une nature préservée. Les fonds marins sont splendides avec coraux et poissons multicolores. Il y a aussi deux écrins de verdure : la forêt de Jozani avec la zone de mangrove et sur Pemba, la forêt de Ngezi abritant les Flying Foxes, les plus grandes chauves-souris du monde.
Les jardins d’épices. Zanzibar est le plus gros producteur de clous de girofle au monde. Mais il y a bien d’autres épices à découvrir.

ZANZIBAR ÉVEILLE VOS SENS

Admirer les magnifiques portes ornant les belles demeures de Stonetown. Elles symbolisaient la richesse du propriétaire.
Écouter le taarab (la joie par la musique), la forme de musique swahili la plus populaire. Elle peut rassembler jusqu’à quarante musiciens dans l’amphithéâtre du fort arabe de Stonetown.
Goûter les poissons grillés au curry, au masala (un mélange d’épices) et au lait de coco avec du riz pilaf et de l’ugali (bouillie de manioc).
Caresser les objets en bois sculptés qui font de beaux souvenirs, comme les coffrets en bois précieux ornés de clous en laiton.
Sentir les parfums variés des épices : cannelle, clous de girofle, poivre en grains, noix de muscade mais aussi les aromates comme le curry, la cardamone ou la vanille.

10 LIEUX INCONTOURNABLES

Kizimkazi
Au large de ce village de pêcheurs on peut nager au milieu des dauphins. À terre on découvre la plus vieille mosquée d’Afrique de l’Est.

Nungwi
Ce village de pêcheurs est un haut lieu de la fête. On y trouve des plages magnifiques et on visite un chantier de construction de boutres.

Le parc national de Jozani
C’est l’une des dernières parcelles de forêt tropicale. On y côtoie les intrépides singes colobes rouges ou les plus discrets colobes bleus.

La plage de Kendwa
On dit que c’est la plus belle de Zanzibar ! À la fois large et tranquille, c’est la seule où l’on peut se baigner même à marée basse.

Stonetown
La vieille ville de Zanzibar est un véritable labyrinthe à découvrir avec un guide. On y découvre des splendeurs à chaque détour de ruelles.

L’océan
L’océan Indien, derrière la barrière de corail, est une attraction à lui seul. Les formes, les couleurs, tout change et forme en permanence un véritable décor de carte postale.

La maison de Freddy Mercury
Les fans ne pourront malheureusement pas visiter mais seulement donner un coup d’œil à la maison natale du mythique chanteur du groupe Queen qui a vécu plusieurs années sur l’île.

Le spice tour
Dans le centre d’Unguja, on visite les fermes et plantations d’épices. On découvre à l’état naturel la vanille, les clous de girofle, la cardamone, la cannelle, la noix de muscade…

Une fabrique de savons aromatiques
Les savons biologiques sont les fruits d’une production locale. La culture d’algues de la côte est permet de donner du travail à des dizaines de femmes.

N’importe où : un tour en dala dala
Deux banquettes face à face à l’arrière d’une petite fourgonnette : on est serré et le trajet est riche en émotions mais il faut essayer au moins une fois.
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.