Votre sélectionVotre sélection (0)

Voyages Spitzberg, archipel du Svalbard - Norvège

  • Norvège
    • Île principale de l’archipel du Svalbard située dans l’océan Arctique, le Spitzberg a longtemps été le terrain de jeu exclusif des explorateurs polaires et scientifiques de tous horizons avant de s’imposer peu à peu dans le cœur des voyageurs. En quête d’aventures, ces passionnés des milieux polaires, que n’effraient pas le froid et l’isolement, voient la réalité dépasser leurs espérances. Lire la suite... 

      Sous le jour permanent, les randonneurs admirent le panorama qui se déploie depuis le sommet du mont Newton. Brise-glace et bateaux d’expédition se fraient un chemin parmi les icebergs pour permettre à leurs passagers d’observer un morse paresseusement étendu sur le rivage ou de malicieux bélougas. Dans la nuit polaire, les mushers préparent leur sortie en traîneau à chiens tandis que les skieurs vérifient le contenu de leur pulka avant de s’enfoncer dans un désert glacé. Tous espèrent apercevoir l’ours polaire, seigneur incontesté du Spitzberg, aussi redoutable que vulnérable.
  • Laponie norvégienne
  • Spitzberg, archipel du Svalbard
    • Voyage Norvège Spitzberg
    • Voyage Norvège Spitzberg
    • Voyage Norvège Spitzberg
    • Voyage Norvège Spitzberg
Nos voyages Spitzberg, archipel du Svalbard (1)
Demander un devis

Parler à un spécialiste
Norvège

01.85.08.23.50 Du lundi au samedi de 10h à 18h30

    Idées associées


Nos voyages

NORVÈGE > SPITZBERG, ARCHIPEL DU SVALBARD

hébergements Norvège

Bien préparer son voyage en Spitzberg

Bienvenue au Spitzberg, royaume de l’ours blanc et haut lieu de l’aventure polaire. Sur place, vous aurez le sentiment d’être au bout du monde et pourtant le Spitzberg n’est qu’à quelques heures de la France. La plupart du temps, il vous faudra faire escale à Oslo (une nuit sur place est parfois nécessaire) : comptez 2 h 30 pour un vol Paris-Oslo et 3 h 30 pour un vol Oslo-Longyearbyen, la capitale du Spitzberg.

L’archipel du Svalbard auquel appartient le Spitzberg se trouve sur le même fuseau horaire que la France. À Longyearbyen, la nuit permanente dure de mi-novembre à début février, et le jour permanent de mi-avril à fin août.
Au Spitzberg, plus qu’ailleurs, vous êtes l’invité de la nature : accepter que les éléments gouvernent à votre place est indispensable à la réussite de votre voyage. Vous devrez respecter les restrictions environnementales définies par le Gouverneur du Svalbard et certainement adapter votre itinéraire sur place en fonction de la météo.

DANS VOTRE VALISE

Prévoyez un équipement vous permettant de lutter contre le froid et les changements de météo : chaussures de randonnée déjà faites à vos pieds, veste imperméable de type GORE-TEX®, polaires, sous-vêtements (caleçon et haut à manches longues) type Thermolactyl ou laine mérinos, pantalon chaud, gants… Privilégiez les marques spécialistes des sports outdoor. Pour le kayak, ajoutez des bottes et une combinaison. La réverbération du soleil sur l’eau et la glace rend indispensables les lunettes de soleil et une crème solaire haute protection. Si vous dormez sous tente, il vous faudra emporter un matelas autogonflant, un sac de couchage chaud et un drap en soie ou polaire.

QUAND PARTIR ?

Le Spitzberg jouit d'un climat de type polaire, avec des hivers rigoureux et des étés très frais. La côte ouest, cependant, bénéficie d'un climat plus tempéré car elle est baignée par les courants du Gulf Stream. En hiver, les températures moyennes se situent autour de - 20 °C tandis que l'été elles atteignent généralement 6 °C et parfois plus.
La haute saison des croisières au Spitzberg s'étend du mois de juin jusqu'à la mi-septembre. C’est aussi le moment idéal pour les randonnées et le kayak. Durant la majeure partie de cette période, le soleil ne se couche pas. La saison hivernale commence au début de l'année et s'étend jusqu'au mois de mai, une période propice pour pratiquer la motoneige, la randonnée à ski et l'excursion en traîneau à chiens.
Profitez de votre séjour pour assister à une fête typique, comme la fête du soleil qui célèbre le retour de l'astre solaire au cours de multiples festivités ou le Polarjazz, un festival animé qui se déroule durant 5 jours fin janvier.

CINQ RAISONS DE VOYAGER AU SPITZBERG

Pour rencontrer le roi : Également appelé pisugtooq, l’« éternel vagabond », par les Inuit, l’ours polaire est le roi de l’archipel du Svalbard. Ils sont quelque 3 300 individus à y vivre. Vous pourrez l’apercevoir en hiver sur la banquise ou en été le long des côtes, particulièrement la côte est.
Pour en prendre plein les yeux : Vivez l’Arctique dans toute sa splendeur : majestueux glaciers, montagnes acérées et fjords profonds, sol minéral tapissé de mousses et de lichens et océan parsemé de morceaux de glace flottant paresseusement.
Pour assister au carnaval des animaux : Vous connaissez vaguement le phoque et savez identifier la mouette. Mais qu’en est-il du mergule nain ? Comment distinguer une baleine à bosse d’un rorqual ? Le phoque barbu a-t-il vraiment une barbe ? Partez à la rencontre des plus belles espèces de l’Arctique.
Pour réveiller votre côté aventurier : Pas ou peu d’infrastructure au Spitzberg, et c’est tant mieux ! Installation du camp, préparation du dîner, garde de nuit… Chacun participe aux tâches quotidiennes. Loin du stress et des sollicitations des grandes villes, on savoure la vie en pleine air et ses surprises.
Pour rendre à la nature ce qu’elle vous a donné : Les déchets qui s’accumulent sur le littoral arctique représentent un danger pour la faune, déjà fragilisée par le réchauffement climatique et la surpêche. Des collectes de déchets sont organisées pour les passagers de certaines croisières et vous permettent de participer à la préservation de l’environnement.

LE SPITZBERG ÉVEILLE VOS SENS

Assister à la floraison : Tous les ans, de mi-juillet à début août, le fond de certaines vallées se couvre de fleurs vives et colorées : fragiles dryas au cœur bouton d’or, tapis mauve de silènes, linaigrettes à la houppe cotonneuse…
Donner à sa peau un goût de sel : En kayak dans l’Isfjord, en bateau pneumatique pour partir à le rencontre des phoques ou à bord d’un voilier, les journées en plein air sont nombreuses et laisse sur votre peau, un goût de sel.
Écouter les glaciers vêler : On l’oublie facilement, mais le glacier est une matière vivante. Régulièrement, des pans entiers de glace s’en détachent dans un grincement tonitruant et sont ensuite emportés dans l’océan.
Caresser les chiens : Si vous avez opté pour une virée en traîneau à chiens, il vous faudra d’abord sympathiser avec vos compagnons de voyage à quatre pattes. Vous verrez, ils vous adopteront rapidement et ne se lasseront jamais de vos caresses et autres gratouillis. Humer l’odeur tourbée d’un bon whisky : Longyearbyen est une capitale tendance pour de nombreux voyageurs et son bar à whisky est connu de tous les amateurs. Après plusieurs jours loin de tout, votre whisky aura un goût exceptionnel.

10 LIEUX INCONTOURNABLES

Longyearbyen
Longyearbyen est la principale ville de l'île, elle compte 1 600 habitants. Créée en 1906, cette ancienne ville minière servit de base arrière à de nombreux explorateurs en route vers le pôle Nord.

Barentsburg
Située à l'ouest de Longyearbyen, c'est la deuxième ville la plus peuplée, avec 400 habitants dont la majorité sont des mineurs russes. La ville possède un port et une piscine olympique.

Ny-Ålesund
C'est la ville la plus nordique au monde. Ancienne cité minière, Ny-Ålesund est reconvertie en observatoire scientifique depuis 1966. Le musée d'histoire recèle de nombreux objets provenant de naufrages.

Pyramiden
La ville minière de Pyramiden fut occupée par les Russes qui exploitaient ses gisements jusqu'en 1998. Depuis, cette ville fantôme fait partie des visites incontournables du Spitzberg.

La baie du Roi
Proche de Ny-Ålesund, la baie du Roi se prête magnifiquement à la randonnée en kayak pour admirer les glaciers et les icebergs qui forment un panorama unique.

Isfjord
Isfjord est le principal fjord du Spitzberg. Il abrite les villes principales de l'île et recèle plusieurs baies. De nombreuses excursions sont accessibles pour observer la faune et la flore.

Le parc national de Nordvest-Spitsbergen
Situé dans le nord-ouest de l'île, ce parc national s'étend sur 990 000 hectares. On peut y observer de nombreuses espèces telles que les baleines à bosse, les dauphins et les narvals.

Le glacier de Svea
Le glacier de Svea est le plus impressionnant et le plus actif du Sptizberg. On y accède à pied ou en kayak. Sa situation privilégiée offre un magnifique panorama sur la baie.

Le parc national du Nordenskjold
Situé dans le centre-ouest de l'île, cet espace protégé s'étend sur plus de 1 300 km². On peut y observer une grande diversité de cétacés typiques des régions polaires.

Smeerenburg
La plus importante station baleinière du Spitzberg fut édifiée au XVIIe siècle sur l’île d’Amsterdamoya. De nombreux vestiges de la chasse à la baleine sont parvenus jusqu’à nous.
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.