Votre sélectionVotre sélection (0)

Voyages Mayotte

Petite île de l'archipel des Comores, Mayotte est un joyau de l'océan Indien qui mérite que l'on s'y attarde. Moins connue que les Seychelles ou Zanzibar, Mayotte jouit pourtant de nombreux atouts : son lagon est l'un des plus beaux du monde, sa faune et sa flore sont extrêmement bien préservées, l’ocre des padzas et les nuances vertes de sa forêt humide s’accordent parfaitement. (...) Lire la suite   Dans une eau dont la température descend rarement en dessous de 24 °C, les plongeurs découvriront une vie sous-marine exceptionnelle. Baleines à bosse, dauphins et tortues évoluent dans un parc marin protégé pour le plus grand bonheur des amoureux de faune marine. Côté terre, le mont Choungi, dont le sommet offre un superbe panorama sur le lagon et les îles alentour, ravira les amateurs de randonnée. Le maki, facétieux lémurien vivant à l’ombre des baobabs fera le bonheur des plus petits. Fermer
Nos voyages Mayotte (3)
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte
  • Voyage mayotte

Bien préparer son voyage à Mayotte

Depuis juin 2016, Mayotte, ce petit bout de France posé à 400 km des côtes tanzaniennes, est desservi par un vol direct. Depuis l’aéroport Charles de Gaulle, comptez 10 h de vol pour rejoindre celui de Dzaoudzi-Pamandzi sur Petite Terre. Sur place, le décalage horaire est de + 1 h par rapport à la métropole en été, + 2 h en hiver.
Vous paierez bien évidemment vos achats en euros. On dénombre une trentaine de guichets et une cinquantaine de DAB sur l’île, dont la majorité est tout de même concentrée sur Mamoudzou. La langue française est la langue officielle mais n’est pas la seule parlée. À l’intérieur des terres, on s’exprime plutôt en mahorais et plus rarement en kibouchi.
La liaison entre Grande Terre et Petite Terre se fait en barge pour les piétons et les deux-roues ou en amphidrome pour les véhicules. La traversée dure une quinzaine de minutes. Pour vous mêler à la population, vous pouvez vous déplacer en taxi collectif si vous êtes en ville ou en taxi-brousse dès lors que vous quittez Mamoudzou. Attention aux taxis clandestins, leurs véhicules ne sont souvent pas assurés.

DANS VOTRE VALISE

Dans vos bagages, glissez tout ce qu’il vous faut pour profiter du lagon et vous protéger du soleil : maillot de bain, palmes, masque et tuba pour le snorkeling, lunettes, chapeau et crème solaire. Privilégiez les vêtements couvrants en ville pour ne pas choquer les Mahorais. Ils seront aussi utiles contre les moustiques. Complétez cette protection par des répulsifs peau et vêtements. Prévoyez de bonnes chaussures de marche pour vos balades dans la nature et des jumelles pour observer la faune sans la déranger.

QUAND PARTIR à mayotte?

Mayotte connaît deux saisons. La saison sèche ou hiver austral court d’avril à octobre. Les températures sont agréables, de 22 °C à 25 °C environ. La saison des pluies (kashi-kazy) commence en novembre pour se terminer en mai. Les températures sont très élevées et le taux d'humidité peut atteindre 90 %. La température de l’eau est quant à elle de 25 °C en moyenne toute l’année.
Pendant la saison sèche, l’agenda culturel et sportif des îles est très chargé, avec des évènements comme la journée mondiale de l'Afrique (25 mai), le saison des mariages en juillet et août et la course de pneus de Mamoudzou (13 juin). Emblématique, cette dernière est une tradition vieille de plus de 30 ans. Le soir et les week-ends, de nombreux spectacles sur des thèmes variés (théâtre, musique, traditions populaires…) illuminent les veillées au clair de lune.

CINQ RAISONS DE VOYAGER à Mayotte

Pour découvrir un patrimoine marin hors du commun : La Parc naturel marin de Mayotte s’étend sur 1 100 km². Plus de 100 spots de plongée sont référencés et feront le bonheur des plongeurs confirmés ou débutants. À vous la découverte des jardins coralliens et des poissons du lagon.

Pour assister à la naissance des tortues et des baleines à bosse : La plage de Saziley est l’un des sites de ponte des tortues marines. De juillet à octobre, les baleines à bosses viennent mettre bas dans les eaux chaudes de Mayotte et y élèvent leurs petits.

Pour s’enivrer des parfums de l’île : À côte de la fleur d’ylang ylang et de ses effluves puissants, vous découvrirez également le frangipanier, le jasmin, l’hibiscus et des dizaines d’orchidées.

Pour s’initier à la culture mahoraise : Partagez avec les femmes mahoraises quelques-uns de leurs secrets de beauté ; pénétrez dans la plus vieille mosquée de France, la grande mosquée de Tsingoni (XVIe siècle) ou apprenez à cuisiner des succulents mabawas.

Pour randonner dans la forêt ou le long du littoral : Mayotte est parcourue de 162 kilomètres de sentiers. De quoi satisfaire toutes vos envies de balades ou de randonnées plus engagées, à la rencontre d’une faune extraordinaire.

Mayotte ÉVEILLE VOS SENS

Arborez le m’zinzano : Ce masque préparé avec du bois de santal et du corail fait à la fois office de parure pour séduire, de crème hydratante et de protection contre le soleil. Apprenez à choisir les produits qui le composent et lancez-vous dans la réalisation de délicats motifs.
Suivez la piste des Senteurs : Avec un guide, apprenez à identifier les essences qui font la réputation de Mayotte : ylang ylang, cannelle, vétiver, vanille … et terminez par une visite à l’écomusée de l’ylang et de la vanille.
Admirez les couleurs du lac Dzaoudzi : Un sentier fait le tour de ce lac de cratère pour le plus grand bonheur des yeux : eaux céladon propices à la rêverie, vue sur GrandeTerre et le rocher de Dzaoudzi depuis les crêtes.
S’acheter des brochettes de poulet chez une mama-brochettis : N’hésitez pas à demander aux Mahorais de vous conseiller une bonne adresse et à la patronne de vous donner quelques tuyaux pour reproduire ses recettes au retour.
Repérer un lémurien à l’oreille : Profitez d’une balade en forêt pour tenter de repérer un lémurien. Ils sont très bavards et leur cris modulés selon une sorte de code sont tantôt longs, tantôt brefs.

10 LIEUX INCONTOURNABLES

Mamoudzou
Chef-lieu du département de Mayotte, la visite de Mamoudzou est incontournable. Vous y trouverez un marché animé, des clubs nautiques et restaurants à brochetti.

Jardin botanique de Coconi
À Ouangani, au cœur d’un ancien domaine agricole, Coconi vous offre de belles orchidées, ainsi qu’une multitude d’autres plantes endémiques de Mayotte.

Mont Choungui
Avec ses 594 mètres d’altitude, le massif du sud de l'île de Grande Terre, attire de nombreux randonneurs. Au sommet, le panorama qui vous attend est unique.

Mont Combani
Comme son voisin, le mont Combani offre l’un des plus beaux sentiers de randonnée de la région. Il propose également un gîte, situé en plein cœur d’une forêt luxuriante.

La Passe en S
Cet incroyable site de plongée sous-marine vous offre l’équilibre et la tranquillité d’un authentique retour à la nature.

Grande Terre
La plus grande île de Mayotte vous offre l’opportunité de découvrir les plaisirs locaux, entre oisiveté, baignade et admiration du récif corallien.

Petite Terre
Plus modeste que son aînée, cette île périphérique n’est pour autant pas dénuée de charme. Découvrez ses sentiers pédestres et plages dissimulées.

Plage de N’gouja
Au sud de Grande Terre, N’gouja est un petit coin de paradis, avec ses baobabs, eaux turquoise et, surtout, colonies de tortues marines.

Pamandzi
Au sud de Petite Terre, Pamandzi est, avec Dzaoudzi, l’une des deux seules communes de l’île. Visitez son marché coloré et faites un tour au lac Dzani.

Îlot M'bouzi
Classé Réserve naturelle nationale, l’îlot M'bouzi est le second plus grand du lagon de Mayotte. L’étendue de terres abrite les célèbres lémuriens makis.
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.