Voyage Equateur

Avec pour slogan « ama la vida » (aime la vie), le ton est donné. La vie, on la retrouve sous toutes ses formes en Équateur : la vie sauvage d’une nature préservée et variée, la vie culturelle avec des racines précolombiennes très présentes, la vivacité de notre planète perceptible avec l’activité volcanique des Andes. (...) Lire la suite  La fréquentation touristique encore modeste de ce petit pays, situé entre le Pérou et la Colombie, permet de préserver une authenticité culturelle et de conserver la dimension sauvage des ses paysages grandioses. La caractéristique majeure de l’Équateur est sa très grande diversité concentrée sur un petit territoire. S'étendant depuis les légendaires îles Galápagos dans le Pacifique jusqu’à l'Amazonie, traversé par la Cordillère des Andes, les paysages de l'Equateur, sont d’une variété extraordinaire : forêts, volcans, jungles, plages, lagunes... Grâce à un grand nombre de réserves naturelles, la faune peut continuer à s'épanouir. Marchés d’artisanat et centres villes au riche patrimoine colonial ne manquent pas non plus avec Quito, Cuenca ou Otavalo. Fermer
Nos voyages Equateur (3)
  • Voyage Equateur
  • Voyage Equateur

Bien préparer son voyage en Équateur

Petit pays andin frontalier avec la Colombie et le Pérou, l’Équateur est l'Eldorado des voyageurs en quête de grands panoramas paysagers et curieux du mode de vie andin. Il existe un réseau de transports diversifié en Équateur permettant de s’y déplacer avec facilité à travers les quatre régions du pays que sont la Costa, la Sierra, l'Amazonie ou les îles Galápagos. La route panaméricaine traverse le pays du nord au sud et permet de bénéficier des beaux paysages qu’offre le pays. Les terminaux aériens sont également nombreux pour assurer les liaisons quotidiennes entre les grandes provinces.

Le dollar américain a remplacé le sucre en 2000 comme monnaie nationale. La langue officielle est l'espagnol qui est parlée avec un rythme assez lent et avec une grammaire et un vocabulaire très scolaires, ce qui facilite grandement la compréhension. Il faut dire que ce n’est pas la langue maternelle de beaucoup d’Équatoriens dont beaucoup sont locuteurs de langues indiennes dont le quechua. Lorsqu'il est 16 heures à Paris, il est 9 heures à Quito et chacun vit à son rythme, sans précipitation.

DANS VOTRE VALISE

Pour voyager tranquille en Équateur, n'emportez que l'essentiel pour voyager léger. Prévoyez des vêtements fins en coton, shorts ou bermudas, T-shirts, casquette ou chapeau, une polaire pour les sommets et les soirées en altitude, des chaussures montantes pour la marche, un imperméable léger car la pluie n’est pas rare et enfin une ou deux tenues plus conventionnelles pour les soirées en ville. N’oublier pas quelques accessoires bien utiles comme un maillot de bain, de la crème solaire, de tongs pour laisser reposer vos pieds après une journée de marche, des jumelles et bien sûr un appareil photo pour lequel un zoom et un grand angle vous seront bien utiles.

QUAND PARTIR ?

L’Équateur jouit d'un climat doux toute l'année marqué par une saison sèche et une autre humide. De janvier à juin, le temps est propice à la plongée et aux activités balnéaires sur les îles Galápagos. Pour découvrir les sentiers volcaniques ou la forêt amazonienne, il est préférable de voyager durant la saison sèche, de juin à novembre. Sur la côte équatoriale, c’est une saison quasi estivale toute l’année.
Les grandes fêtes équatoriennes sont ponctuées par les rites incas comme par exemple la Fiesta del Yamor qui se déroule dans la province d'Otavalo. La Fête Nationale a lieu en août et commémore l'indépendance de Quito. C'est un jour férié très festif. En septembre, se déroule sur quinze jours, la fête mondiale de la banane à Machala.

CINQ RAISONS DE VOYAGER EN ÉQUATEUR

L’hospitalité. Bienveillante et marquée par sa simplicité, l’hospitalité équatorienne reste préservée grâce à une fréquentation touristique modeste.
L’influence précolombienne. Les Équatoriens ont conservé leurs langues et beaucoup de traits culturels précolombiens. On peut les découvrir à travers l’artisanat présent sur les étals de marchés de petits villages ou sur ceux de grand marché indigène d'Otavalo.
Une cuisine d’Éden. Avec une terre volcanique fertile et une pluie généreuse, l’Équateur est un jardin d’Éden potager. Les parcelles familiales de maïs et les champs de bananes plantains sont nombreux. Il en résulte une simple mais saine.
La cordillère des Andes. Sa capitale perchée à près de 3 000 m d’altitude donne le ton : l’Équateur est un pays posé sur la cordillère. Sommets majestueux, reliefs accidentés et cette magnifique « allée des volcans » raviront les marcheurs.
Paradis insulaire. En contre-pied de ses montagnes, l’Équateur offre aussi les îles paradisiaques des Galápagos. Leur réserve marine est une opportunité qu'il ne faut pas rater pour découvrir un musée naturel vivant, unique au monde.

L’ÉQUATEUR ÉVEILLE VOS SENS

Si vous pensiez connaître le maïs, apprêtez-vous à redécouvrir cet aliment qui fait partie de la base de la cuisine équatorienne. Principalement blanc, mais changeant de couleur selon les variétés, il se mange bouilli (mote), en pop-corn (canguil), en épis (choclo), séché (kamchas) ou en boisson fermentée (hicha).
Observez les 200 battements d’aile par seconde du colibri en vol stationnaire. Tellement rapide, qu’on croirait voir une seule grande aile immobile.
Laissez votre main caresser les roches volcaniques : dense, fertile et aux teintes noires et rouges ténébreuses. Les bons marcheurs iront eux toucher les neiges éternelles qui apparaissent à partir de 4 800 mètres d’altitude.
Une balade dans la forêt primaire d'Amazonie est quasi thérapeutique pour respirer à plein poumon l'air pur dans le plus grand réservoir mondial de biodiversité.
Tendez l’oreille et écouter la langue quechua, ou plus précisément le kichwa comme on nomme la variante spécifique à l’Équateur. Elle nous vient de l’époque précolombienne, et même bien avant les incas. Elle compte près d’un demi-million de locateur dans le pays et après avoir été longtemps combattue, elle s’enseigne désormais à l’école.

10 LIEUX INCONTOURNABLES

Quito
Capitale de l’Équateur, Quito fut la première ville à entrer sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Une primeur qui s’explique par son grand âge, la ville coloniale actuelle étant construite sur une ville inca.

Le parc national de Cotopaxi
Entourant le volcan éponyme qui culmine à 5 897 mètres, le parc national étend ses vallons aux allures de toundra où s’épanouissent des troupeaux de chevaux sauvages.

Cuenca
La promenade dans la vieille ville nous conduit vers les vestiges de l'époque coloniale avec sa magnifique cathédrale, ses petites places, son parc Calderon et ses nombreux musées.

Le complexe archéologique de Cochasqui
Ce site précolombien, probablement funéraire, est composé d’une quinzaine de pyramides aujourd’hui couverte d’un tapis d’herbe qui leur donne l’apparence de bien étranges collines. On accède à leurs sommets par des rampes aménagées.

L’archipel de Galápagos
Il compte pas moins de 21 îles formées par les éruptions volcaniques. Outre les plages turquoise, les sites de plongées et de windsurf, on peut aussi observer baleines et autres tortues géantes.

Les salinas de Guaranda
Il s'agit de villages réputés pour leurs mines de sel mais également pour leur agriculture bio et leur commerce équitable.

Le marché d'Otavalo
Les étales sont dressées les mercredis et samedis pour promouvoir l'artisanat indien. Un peu à l’extérieur de la ville on peut également découvrir, le samedi, le marché aux bestiaux.

Le lac Cuicocha
Niché dans la caldera du volcan endormi Cotacachi, le lac de 3km² offre un panorama grandiose où verts puissants et bleus profonds se juxtaposent. Un sentier escarpé parcourt sa circonférence.

Le fleuve Rio Napo
Long de 350 km, ce fleuve est un circuit idéal pour observer la faune et la flore équatorienne. On peut le découvrir en séjournant à Puerto Misahualli où les singes semblent avoir pris possession de la ville.

Baños
Baños et ses cures thermales sont réputées pour les eaux sulfureuses issues du volcan Tungurahua. Aux alentours, la route des cascades offre des panoramas magnifiques.
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.