Votre sélectionVotre sélection (0)

Voyages Cambodge

  •  
    • On dit du Cambodge qu’il est un don du Mékong, comme l’Égypte est un don du Nil. C’est grâce aux crues du fleuve que se gonflent les eaux du Tonlé Sap et que vivent les pêcheurs des villages flottants parmi les liserons et les jacinthes d'eau. Lire la suite... 

      À Phnom Penh, le Mékong déborde de vie et rejoint le fleuve Tonlé Sap au pied du Palais royal, offrant ainsi un panorama idyllique au voyageur flânant sur ses berges. Ailleurs, surgissent d’élégantes demeures datant de la période coloniale ou des psar alignant des étals aussi colorés qu’appétissants. Depuis la capitale et au rythme du fleuve, on gagne le Nord, là où le Mékong reçoit trois affluent venus du Vietnam, là où se déploie la forêt primaire : ronces et lianes, arbres-montagnes peuplés de gibbons, villages de cases sur pilotis… Et puis il y a Angkor, voyage dans l’empire khmer d’hier et le Cambodge d’aujourd’hui.
    • Voyage Cambodge
    • Voyage Cambodge
    • Voyage Cambodge
Nos voyages Cambodge (5)

Quelques suggestions
Plus de suggestions
Autotours et itinérants au Cambodge Plus d'autotours et itinérants au Cambodge
Demander un devis

Baromètre Comptoir

2 points2 points2 points2 points1 point 9.3/10 (74 avis)

    Idées associées


hébergements Cambodge

Bien préparer son voyage au Cambodge

L'heure locale au Cambodge est de + 6 heures en hiver et de + 5 heures en été. La langue officielle est le khmer, mais les jeunes s'expriment aisément en anglais. Quelques rudiments de khmer vous seront toutefois utiles en dehors de la capitale.
Si la monnaie nationale est le riel, le dollar est d'usage courant et connaît un taux de change plus avantageux qu'avec les euros. De plus, seuls quelques hôtels, restaurants et boutiques haut de gamme acceptent les règlements par cartes bancaires, et certaines villes n'ont ni agences bancaires, ni distributeurs, ni bureaux de change.
Pour vous déplacer, préférez le bus, relativement sûr et confortable au train, qui souffre de la vétusté des infrastructures. Louer une voiture n’est pas possible pour un voyageur, un chauffeur est indispensable.

DANS VOTRE VALISE

Quelle que soit votre date de départ au Cambodge, vous emmènerez des vêtements légers. Shorts, chemises à manches courtes, t-shirts, sandales, chapeau, lunettes de soleil et crème solaire sont indispensables. Ne surchargez pas vos bagages car vous trouverez sur place des habits à petit prix. En revanche, un lainage s'avérera être très utile car la climatisation des bus fonctionne toujours au maximum. Les coupures d'électricité étant fréquentes, pensez également à prendre une frontale. Si vous prévoyez de marcher, prévoyez des chaussures de marche confortables, ainsi qu'un pantalon, un haut à manches longues et un répulsif contre les moustiques. Enfin en été, vous ajouterez un imperméable ou un parapluie pliable.

QUAND PARTIR ?

Le Cambodge a un climat tropical, chaud et humide. Les pluies d’été sont apportées par la mousson d'été d’avril à octobre et la saison sèche de novembre à mars. Les averses estivales sont fortes mais brèves et offrent aux photographes de très belles lumières. La saison des pluies est ponctuée de fêtes très importantes au Cambodge, tels le nouvel an khmer ou l’anniversaire de Bouddha. Avec des températures avoisinant les 25° C, la saison sèche est prisée des voyageurs, qu’ils viennent pour visiter la capitale Phnom Penh, paresser sur les plages de Sihanoukville, où assister au nouvel an chinois. En novembre, quand s’achève la saison des pluies, forêts et montagnes de Mondulkiri revêtent leurs plus beaux atours verdoyants.

CINQ RAISONS DE VOYAGER AU CAMBODGE

Pour vivre au rythme de l’eau : Le Cambodge est un don du Mékong et de ses affluents, tel le Tonlé Sap. En témoignent villages flottants et maisons sur pilotis, dont les habitants vivent des crues du fleuve, qui inondent les rizières, et de ses eaux poissonneuses.
Pour plonger dans l’histoire du royaume khmer : Bien sûr il y a Angkor et ses quelque 400 km2 de temples et de forêts, mais le Cambodge recèle bien d’autres merveilles édifiées par les Khmers, telle la tour-sanctuaire de Kompong Preah.
Pour s’enfoncer dans la jungle : La forêt tropicale couvre deux tiers du Cambodge. La forêt de Ratanakiri est encore le domaine des tigres et des éléphants tandis que le paradis des papillons et des oiseaux de proie se trouve au parc national de Ream.
Pour ne pas casser sa tirelire : … enfin pas trop ! Réservez vos vols et hébergements le plus tôt possible. Sur place, partagez le coût des transports et mettez-vous à l’heure locale en fréquentant les mêmes lieux que les Cambodgiens pour déjeuner ou profiter.
Pour partir à la rencontre des Cambodgiens : balade dans la forêt de Ratanakiri où vit l’ethnie Kroeung, marchandage enjoué au marché de Psaar Thmay, baignade avec la population locale dans le Boeng Yeak Lom… Multipliez les rencontres et les souvenirs.

LE CAMBODGE ÉVEILLE VOS SENS

Admirez le quartier français de Phnom Penh : À bord d’un tuk-tuk, parcourez les rues surmontées de maisons et bâtiments publics datant de la période coloniale.
Multipliez les expériences gustatives : Tentez la salade de pédoncules de lotus ou croquez à belles dents une ou deux sauterelles. Ne manquez pas la version khmère du bœuf loc lac.
Apprenez les gestes de la cuisine cambodgienne : Avec un chef, apprenez à choisir les meilleurs fruits et légumes au marché en les palpant pour vérifier leur maturité puis initiez-vous au pliage de la feuille de bananier pour y cuire votre repas.
Écoutez les bruits de la forêt : Entre un barrissement lointain et le chant des oiseaux, des cris de singes attirent votre attention. Soudain, vos oreilles captent un inquiétant bruissement et surgit un adorable pangolin.
Papayes, fruits du dragon, mangues… impossible de résister au parfum gourmand de tous ces fruits. En revanche, méfiez-vous des durians. Leur odeur est très particulière.

10 LIEUX INCONTOURNABLES

Phnom Penh
La capitale cambodgienne possède un charme exceptionnel. Les trésors architecturaux khmers, les élégantes façades coloniales du quai Sisowath et les marchés sont un véritable enchantement.

Angkor
Le site archéologique d'Angkor est le summum de tout séjour au Cambodge. La glorieuse capitale de l'Empire khmer fondée au IXe siècle dévoile des ornements à couper le souffle.

Sihanoukville
La ville de Sihanoukville abrite la plage d'Ochatial. Bordée par une eau turquoise parsemée de petites îles, elle vous invite au repos ou à la plongée sous-marine.

Battambang
Fondée au XIe siècle, la ville coloniale est entourée de vastes plaines fertiles. Son marché est incontournable et abonde en produits locaux aux couleurs et parfums exotiques.

Kampot
Avec ses maisons à l'architecture coloniale, Kampot exhale un charme indéfinissable. La ville est le point de départ vers Kep ou l'arrière-pays, dominé par le parc national du Bokor.

Phnom Chisor
Pour parvenir au temple de Phnom Chisor, il faut gravir 413 marches. La vue est sublime et d'une sérénité absolue. Construit au XIe siècle, le site possède encore de superbes linteaux.

Siem Reap
Porte d'accès au site d'Angkor, Siem Reap vaut aussi le détour pour son centre historique préservé et le quartier du vieux marché.

Preah Khan
Non loin du village de Ta Seng se dresse cet extraordinaire complexe monastique bouddhiste, un des plus beaux sites du Cambodge, peu fréquenté car difficile d’accès.

Koh Ker
L'ancienne ville khmère de Koh Ker est dominée par le Prasat Thom, un temple de 30 mètres de haut s'élevant au-dessus de la canopée.

Rotanah Kiri
La province de Rotanah Kiri, également appelée Ratanakiri, doit sa réputation à la beauté de sa jungle dense et luxuriante. Avis aux amateurs de randonnée.
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.