Votre sélectionVotre sélection (0)
16/01/2017

Une fois encore ville et émirat portent le même nom. Se défaisant de la tutelle de Charjah en 1902, Fujaïrah ne sera reconnu indépendant qu’en 1952. La population se concentre sur le littoral dans la capitale et à Khor Fakkan. Ses réserves étant limitées en pétrole et gaz naturel, ses rivages dépourvus d’huîtres perlières, l’économie de l’émirat est essentiellement basée sur la pêche et l’agriculture. Sa position géographique lui donne cependant un atout considérable : les pétroliers accostent dans son port et ne franchissent plus le dangereux détroit d’Ormuz. Sa situation entre mer et montagne luxuriante est un autre levier de son essor. Des activités, telles que la randonnée, les treks, la plongée dans les récifs coralliens, s’y développent tout comme au sultanat d’Oman, son voisin.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.